Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Ce que savaient les Alliés - Christian Destremau
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis n'a rien trouvé dans :

Archi faux ! de Francis Deleu le mardi 19 janvier 2010 à 17h23

Boisbouvier,

Votre bafouille au-to-ma-ti-que a déjà été publiée plusieurs fois.
J'y ai répondu par l'exemple de la Belgique entièrement sous administration militaire allemande : Rien d'automatique

Et comme vous ne semblez pas consulter les liens mentionnés, j'en reproduis l'extrait ici:

Notons, par exemple, alors que l'administration, les entreprises, etc... étaient sous tutelle allemande, plus de la moitié des bourgmestres wallons (équivalent des maires en France) ont purement et simplement refusé de procéder au recensement des Juifs domiciliés dans leurs communes sans compter les autres qui ont bâclé le travail.
Ou encore que la totalité des secrétaires généraux ont refusé d'émettre un règlement excluant les Juifs de l'administration belge car contraire à la Constitution
.Ou encore :
Conformément à l'avis du Conseil d'Etat du 26 février 1942, les bourgmestres, responsables du maintien de l'ordre, étaient tenus de refuser les ordres des autorités allemandes quand ceux-ci allaient à l'encontre des lois belges c'est-à-dire :
1. Si les autorités d’occupation prennent des mesures qui sont uniquement pour l’avantage du pays occupé, la police et la gendarmerie doivent les exécuter.
2. Par contre, ils ne peuvent pas être obligés d’exécuter des mesures qui sont prises principalement dans l’intérêt militaire ou politique de l’occupant.
3. Dans le cas d’un doute raisonnable au sujet du caractère des mesures qui leur sont imposées, les policiers et gendarmes doivent consulter leurs chefs hiérarchiques
Faudrait-il croire que les pistolets sur la tempe n'impressionnaient pas les édiles belges ?

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes