Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Ce que savaient les Alliés - Christian Destremau
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


SS - Schutzstaffel - Allemagne nazie
-

"Echelon de protection" ou "Section de protection".
Créée en 1923, la SS est d'abord la garde prétorienne de Hitler. Sous l'impulsion de Heinrich Himmler qui en prend la tête le 6 juin 1929, elle devient la police du Reich. A partir de 1937, la SS est chargée de la gestion du système concentrationnaire.
Himmler portera le titre de "Reichsfürher-SS".

A partir de 1935, la SS se subdivise en différentes branches notamment:
- SS Verfügungstruppe (troupes mises à disposition), organisées militairement et qui deviennent, au début de la guerre, les Waffen SS.
- SS Totenkopf (tête de mort) chargées de la garde des camps de concentration.

Dans ce texte :

Contradictoire , dites-vous ? de Boisbouvier le samedi 05 décembre 2009 à 11h10

Non.
J'ai bien dit, - et cela m'a été assez reproché - qu'il avait paru à Vichy, en juillet 42, au moment de la conférence entre Bousquet et la SS de Paris, que la seule déportation (sans la mise à mort) constituait par elle-même un préjudice suffisant pour qu'il se préoccupe d'en limiter les effets au maximum de ses possibilités.
Je l'ai dit dans mon livre : quand Hilberg crédite Vichy d'avoir pu sauver la majorité des Juifs de France il commet un anachronisme puisque celui-ci était inconnu à cette date.
J'ai ajouté (finement ?) qu'après tout je ne vois pas pourquoi, moi, l'avocat de Vichy je ne ferais pas pareil puisque ses procureurs ne reculent devant aucune confusion des temps pour l'accabler injustement.
Et j'ai ajouté (encore plus finement ?)qu'il était heureux que Bousquet ait ignoré cette mise à mort car cela lui aurait peut-être donné un trac tel qu'il en aurait raté sa négociation.
J'ai appelé ça le trac du troc.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes