Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Mémoires - Fernand de Brinon
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Brinon (Fernand de) - France
-

(1885-1947) Fernand de Brinon était désigné, le 3 novembre 1940, comme chargé de mission à Paris avec rang d'ambassadeur et recevait, le 18 décembre, le titre de délégué général du gouvernement français pour les territoires occupés. Avant guerre, il avait été rédacteur aux "Débats" jusqu'en 1930, puis directeur du quotidien financier "L'Information" jusqu'à sa démission en novembre 1938. Premier journaliste français à interviewer le chancelier Hitler ("Le Matin" du 22 novembre 1933), il a été membre du comité directeur de France-Allemagne fondé en 1935 par Otto Abetz. Membre du comité d'honneur du groupe Collaboration, il fait aussi partie du comité de fondation de la LVF, dont il deviendra le président en 1943. En septembre 1944, à Sigmaringen, Brinon sera président de la Commission gouvernementale formée avec Luchaire, Darnand, Déat et Bridoux. Il sera condamné à mort et exécuté en avril 1947.

Dans ce texte :

Bio et autobiographie de Francis Deleu le mardi 12 juillet 2005 à 00h00

Merci René pour cette info. J'inscris cette biographie de l'ignoble Fernand de Brinon sur la longue liste des bouquins à acquérir.

Un ami/correspondant s'inquiétait - fort heureusement sur le ton de la plaisanterie - de mon penchant pour les écrits des personnalités vichystes les moins recommandables. Sans doute, est-ce ma nature que de m'imprégner du climat de l'époque plutôt que de me laisser entraîner dans le dédale des thèses savantes d'historiens en mal de publication ou en quête de publicité. (Merci à Nicolas Bernard qui m'épargna le dernier Allen).
Sous la dictée de Fernand de Brinon, on est plongé jusqu'à la nausée dans le panier de crabes pour ne pas dire le nid de vipères que fut Vichy. In fine, ce livre qui se veut un plaidoyer n'est autre que le spectacle désolant d'un régime prêt à toutes les concessions et qui accepta toutes les compromissions.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes