Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

François Darlan - Henri Michel
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Comité Secret d'Action Révolutionnaire - CSAR
-

Mouvement clandestin créé en 1934 après l'échec du putsch du 6 février, par les déçus de l'Action Française. Avec à sa tête, Eugène Deloncle, le mouvement, très influent dans les milieux militaires, se veut royaliste mais surtout anti-républicain et anti-bolchevique. L'organisation sera responsable de nombreux assassinats dont ceux des frères Rosselli (militants anti-fascistes italiens) et celui de Marx Dormoy.

Lors de sa création le mouvement s'appelait l'OSARN (Organisation Secrète d'Action Révolutionnaire Nationale). Souhaitant donner une vocation internationale au mouvement, Eugène Deloncle supprima le "N". Par un aléa le l'Histoire l' OSAR devint CSAR... le "O" ayant été recopié en "C" par les services de police. C'est le CSAR que l'Histoire retiendra. Par ailleurs le CSAR est mieux connu sous son sobriquet "La Cagoule".


Darlan (François) - France
-

(1881-1942) Commandant d'une batterie de canonniers marins pendant le Première Guerre mondiale, François Darlan est nommé en 1926, directeur du cabinet de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il s'y consacra déjà à la rénovation de la flotte. En 1934, il reçoit le commandement de l'escadre de l'Atlantique; en 1936, chef d'état-major général de la Marine; en 1938, amiral de la flotte.
En juin 1940, il entre dans le gouvernement de Pétain comme Ministre de la Marine. En décembre 40, à la suite du renvoi de Laval, il est nommé vice-président du Conseil et est considéré comme le dauphin du Maréchal Pétain.
Présent à Alger, en novembre 42, lors du débarquement américain en AFN, Darlan se rallie à la cause alliée après s'y être opposé quelques jours. Il sera assassiné le 24 décembre suivant par le jeune Bonnier de la Chapelle.


France Libre - France libre
-

Mouvement politique et militaire, créé en juin 1940 par le Général Charles de Gaulle. Déniant toute légitimité au Maréchal Pétain, elle s'opposera militairement à ses forces pour obtenir le ralliement partiel de "l'Empire". En 41 et 42 elle fut la seule force militaire française présente sur les champs de bataille aux cotés des Britanniques . Ensuite son autorité fut acceptée par les mouvements de résistance intérieurs puis, par les autres forces françaises présentes à l'extérieur du territoire. En 1944 la France Libre rétablira la république tout en participant à la victoire contre les nazis.


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Occupée - ZO - France
-

Jusqu'en 1942, le territoire français occupé et administré par les Allemands au Nord de la ligne de démarcation. Après l'invasion de la Zone Sud, on dira Zone Nord (ZN)


AFN - Afrique Française du Nord
-

Territoire de l'Empire français.


IS - Intelligence Service - Grande-Bretagne
-

Service de renseignements britannique.

Dans ce texte :

Henri d'Astier de René CLAUDE le dimanche 28 mars 2004 à 00h21

Bonsoir,

Voici tracé en quelques lignes un portrait d'Henri d'Astier de la Vigerie par l'auteur de "L'assassinat de Darlan", Arnaud de Chantérac :
"Henri d'Astier de la Vigerie : c'est un journaliste de quarante-trois ans, qui a appartenu à l'Action française, et qui est cagoulard (le CSAR :Comité Secret d'Action Révolutionnaire) et monarchiste. Admissible à Polytechnique, il s'est engagé à dix-sept ans en 1914. Il revient de la guerre lieutenant d'artillerie; blessé trois fois, il gardera toute sa vie un éclat d'obus dans la tête qui sera la cause de sa mort en 1952. Il est mobilisé en 1939. Il entre à Foix, dans l'Ariège, dans un des premiers réseaux de résistance; expédié en zone occupée, il récolte des renseignements sur la Luftwaffe. Il est à l'origine du réseau "Orion", dont le chef sera Alain Griotteray, futur député UDF. Pressentant que tout va se jouer en AFN, il se fait réactiver dans l'armée, et arrive au début de 1941 à Oran où il est affecté au contre-espionnage de la division." (p.40)

Une petite note personnelle :
On a beau ne pas partager les engagements idéologiques initiaux d'Henri d'Astier, on est tout de même impressionné par le parcours de ce patriote intraitable qui, après avoir dans un premier temps refusé de travailler avec les agents de l'I.S. en Algérie et les quelques rares éléments gaullistes ou "dissidents", se rend compte début à l'été 1942 qu'il n'a pas grand'chose à attendre de la grande majorité des officiers d'une armée d'Afrique qui resta légaliste, c'est-à-dire fidèle à l'Etat français de Pétain et croit que les Américains ne "marchaient pas à son gré", selon un de ses amis. Il se met alors à chercher le contact avec des éléments résolus à entreprendre quelque chose pour aider les Alliés. (José Aboulker témoigne des divergences politiques parfois radicales entre des membres conjurés qui se sont estompées le temps de la préparation du coup sur Alger pour la nuit du débarquement.) Du coup, d'Astier cherche à se lier avec la France libre. Ce qui fait dire à certains de ses proches qu'il n'était pas toujours cohérent... même si on peut aujourd'hui penser qu'il recherchait des gens décidés en se méfiant des anglo-américains, une méfiance qui le conduisit vers une position proche de celle de l'intransigeant Connétable.

Bien cordialement,

RC

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes