La liberté souffre violence sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

La liberté souffre violence

Elisabeth de Miribel

Présentation de l'éditeur :

»Il est permis de le dire sans forcer les mots : « la liberté souffre violence » est le livre admirable d’une femme admirable. Le récit, porté par un élan peu commun, d’une vie placée sous le signe de l’exigence et du courage, de la foi et de la liberté. Pour la femme en rupture avec son milieu, l’aventure commence le 18 juin 1840 à Londres, auprès du général de Gaulle : ce jour-là, Elisabeth de Miribel tape sur sa machine à écrire le texte du célèbre appel. Elle vient de rencontrer l’Histoire et, pour une part, son destin. Un destin exemplaire qui, en ces temps de guerre, va la conduire au Canada et à Alger près des Français Libres, en Italie dont elle suivra la campagne comme correspondante de guerre, et qui lui fera vivre au plus près la bataille de France et la libération de Paris. La paix revenu et de Gaulle parti (qu’elle continuera cependant de servir avec Malraux), sa passion de la vérité va lui faire trouver la lumière dans l’entrée au Carmel. Mais elle n’y restera pas, et elle dit le pourquoi de ce geste jugé par certains à l’époque « scandaleux »
De Londres à la solitude du carmel, voici son chemin passionné, brûlant, fiévreux. Les jours historiques rejoignent ici le secret de la vie spirituelle, et ce livre lumineux montre, simplement, la fidélité, faite de cœur et de caractère, d’un être avec lui-même. Et il y a dans ces pages un accent qui ne trompe pas. On y trouvera aussi de beaux portraits de jacques Maritain, du père Couturier, de pierre Brossolette, du général Leclerc ou d’André Malraux. Une femme témoigne d’une vie – sa vie –avec ses joies, ses tourments, ses risques, et ce qu’elle nous donne à lire est l’une des plus prenantes expériences qui se puissent rencontrer. »


Bonne lecture
Laurent

 

Editeur : Plon
Date edition : 1981
Support : livre
Genre : récit ou roman
Période concernée : de 1939 à 1970
Région concernée : Afrique et Ouest Europe

Proposé par Laurent Laloup le samedi 28 janvier 2006 à 18h55

Dernière contribution le lundi 03 septembre 2007 à 21h07

lue 3562 fois décrypter

 

Suivre le débat sur La liberté souffre violence et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes