Piotr Grigorenko MEMOIRES sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Piotr Grigorenko MEMOIRES

Piotr Grigorenko

Voici tel quel le résumé explicatif du livre

L'ex-général Grigorenko fait partie de ces "géants" de l'histoire contemporaine dont les mémoires constituent un événement international exceptionnel.

Né en 1907, Grigorenko n'est pas un dissident comme les autres: avant d'être arrêté et interné en hôpital psychiatrique spécial, il a connu l'autre camp, celui du stalinisme. Cadre militaire au plus haut niveau, héros de la deuxième guerre mondiale, professeur à l'Académie militaire de Moscou, Grigorenko a d'abord été un personnage important du régime, familier des maîtres de son pays (Brejnev, Joukov, Malinosky, Ponomarev…)

Ukrainien d'origine paysanne, Grigorenko a vécu dans son enfance et son adolescence la création des premiers soviets et les drames de la guerre civile dont sa mémoire vigoureuse nous donne une version d'une étonnante authenticité. Entré très jeune dans les Komsomols, il adhère au parti communiste en 1927 puis, officier de l'Armée Rouge, témoigne des "grandes purges" staliniennes de 1936-37, avant de combattre sur le front d'Extrême-Orient et d'Ukraine pendant le conflit mondial. Mais peu à peu, le doute s'installe. Par glissements successifs, Grigorenko s'est trouvé par la force des choses, presque malgré lui, en position de dissidence. En 1961, la rupture est consommée et en 1964, il connaît une première fois l'hôpital psychiatrique. Déclaré fou, il est destitué de son grade de général; il rejoint alors les rangs de la dissidence militante aux côtés de Boukowsky, Kostérine, Guinzbourg, Sakharov, Soljenitsyne et beaucoup d'autres…Il s'engage à fond dans la lutte en faveur des Tatars de Crimée, minorité opprimée. En 1969, il est arrêté à nouveau et détenu pendant cinq ans dans un asile "très spécial".

En 1977, il part pour les Etats-Unis où il rend visite à l'un de ses fils. Là, il apprend qu'il est déchu de la nationalité soviétique. Condamné à l'exil, Grigorenko décide alors d'écrire ses mémoires, tout en continuant de l'extérieur le combat de la dissidence.

En histoire j'ai toujours favorisé le témoignage, le vécu, ce sont en général les récits les plus forts et celui-ci l'est, du début à la fin.

 

Editeur : Presses de la Renaissance
Date edition : 1980
ISBN ou ref : 2-85616-173-1
Support : livre
Genre : biographie
Période concernée : pas de période définie
Région concernée : Est Europe et Asie/Pacifique

Proposé par Christian Favre le vendredi 30 mai 2008 à 14h22

Dernière contribution le mercredi 27 août 2008 à 17h44

lue 5019 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Piotr Grigorenko MEMOIRES et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes