Disparus sur les routes de l'exode. - L'été ambigu de 1940 - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

L'été ambigu de 1940 / Désiré Denuit

 

Disparus sur les routes de l'exode. de Francis Deleu le mercredi 26 novembre 2003 à 15h34

Bonjour,

Dans une contribution (Ces morts oubliés) déposée en regard des ouvrages de Pierre Stephany, je relatais brièvement la disparition, sur les routes de l'exode, du père du journaliste Désiré Denuit.



Après quelques recherches, une note de bas de page de l'ouvrage du Désiré Denuit apporte quelques précisions. Son père (60 ans) disparut en mai 1940, non loin d'Arras alors qu'il voulait changer des francs belges en francs français. En 1950, la famille apprendra que des soldats français l'avaient assassinés le prenant pour un parachutiste allemand. Son portefeuille contenant toujours les billets belges fut caché, pendant 10 ans, dans une meule de fagot où les gendarmes l'y trouvèrent, à la suite d'une querelle entre villageois. Les restes du corps furent découverts dans un champ de blé, enterrés à 50 centimètres dans le sol. La dépouille mortelle fut ramenée, par les autorités française, dans un cercueil drapé aux couleurs belges et inhumée au cimetière de Couture Saint-Germain, en Brabant wallon. Enquête fut menée et la justice française arrêta l'auteur de l'assassinat. Jugé devant le Conseil de guerre, le coupable fut condamné à un an de prison avec sursis. C'était un Bordelais, nous dit Désiré Denuit, qui prétendit avoir obéi "aux ordres de l'Armée française".

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 967 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes