Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Mémoires 1946-1954 / vo nguyen giap

En réponse à -3 -2
-1ne nous fachons pas... de Laurent Boussaton

les oublies de giap ? de Laurent Boussaton le dimanche 24 août 2003 à 13h25

bonjour
 
il me semble important de rappeler ici que giap n'est pas " le redacteur de ses memoires "; il s'agit du colonel huu mai dont un entrefilet en fin d'ouvrage nous conte le parcours. mis a part le traducteur, il a fallu six personnes au minimum pour adapter le texte en francais
 
le grand oublie du livre de giap est nguyen binh dit " le borgne " qui fut commandant en chef civil et militaire pour tout le sud jusqu'en 1951 date de sa mort dans une embuscade sur la route du retour vers le nord. sa competence, son efficacite, sa durete en faisait un concurrent direct de giap; ceci expliquant peut etre cela
en page 169:" l'armee et la population du nam bo avaient commence a se battre plus de deux ans avant celle du nord. apres avoir tout bien considere, le president ho et le comite central deciderent finalement d'attribuer le grade de general de division a nguyen binh, commandant en chef de l'armee du sud..." c'etait le 21 janvier 1948, giap y fut nomme general d'armee
puis fin septembre 1948, lorsqu'une delegation du nam bo (le sud) arriva au nord:"...luong van trong( representant de nguyen binh, commandant en chef des troupes du sud)...
et c'est tout...
 
quand aux conseillers etrangers, militaires surtout, ils sont etrangement " minimises " alors qu'ils occupaient des postes  importants entres autres dans l'encadrement de l'armee populaire
ou sont les japonais qui pourtant, et dans le sud surtout, resterent et formerent l'ossature des troupes vietminhs. on estime entre 1500 et 3000 deserteurs japonais en indochine a cette periode. cecil b currey dans sa bio parle de 230 sous officiers et 47 gendarmes de l'ex kempetai aux ordres du colonel mukayama de l'ex etat major de la 38° armee japonaise
ou sont:
ernst frey dit nguyen dan, autrichien, ancien legionnaire, qui fut l'adjoint de giap et colonel en 1949
et ulbrich dit ho chi long, allemand, lieutenant colonel, qui fut entre autre conseiller militaire en 1946 de la province de vinh
de schroder dit le duc nhan, polonais, charge de la propagande radiophonique
d'erwin borchers dit chien si " le combattant ", allemand, rallie au vietminh le 16 septembre 1945, il fut l'un des redacteur du journal " le peuple ", ami personnel d'oncle ho
de stefan kubiak dit ho chi thuan, polonais...
ne sont cites que ho si thang, allemand, sous chef d'escouade, tue fin 1948, lors de l'attaque du poste de trai than et un mysterieux fauke...des seconds couteaux
la plupart quitterent progressivement le vietnam avec l'arrivee des conseillers chinois et russes dans les annees 50-60
 
cordialement
 
laurent
 

*** / ***

lue 890 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Mémoires 1946-1954

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes