Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Le chagrin et le venin / Pierre Laborie

En réponse à
-1Vulgate ? mais encore de Christian Favre

Alors quelle idéologie derrière cette vulgate ? de Christian Favre le dimanche 09 avril 2017 à 19h36

Juste avant d'y venir, encore un exemple frappant concernant l'histoire ancienne entre la France et la Suisse.
Du côté français la démythification de Jeanne d'Arc
Du côté suisse, la négation des premiers combats de libération au 13è siècle en Suisse centrale. Libération attribuée soi disant à la volonté d'empereurs..la première bataille de Morgarten n'aurait pas eu lieu...démentit dernièrement par la découverte d'archives.

Je montre encore ceci afin d'essayer de comprendre ce qui se cache derrière. Le sujet même du livre est totalement politique.

Donc j'ai fait le tour des idéologies ayant intérêt à ce révisionnisme ou vulgate.

Il est bien connu que le marxisme de base a pour but l'abolition des frontières et que cela doit forcément passé par la négation du patriotisme et du nationalisme. La guerre ne peut et ne doit que se faire entre classes sociales.

Mais aujourd'hui ou juste après guerre qu'en était-il ?
En tout cas pour ce qui concerne les communistes français, la notion de patriotisme, avec la Résistance, a bel et bien été acquise. Quant à Staline il était hyper patriote...à sa façon...

Les socialistes actuels ne sont pas forcément anti patriotes alors ?

Alors il ne reste plus qu'une idéologie, le trotskisme qui peut parfaitement s'intégrer dans n'importe quelle formation politique. Et l'ennemi du trotskisme c'est le patriotisme.

Et l'histoire une fois de plus démontre que toute idéologie engendre son contraire.

**********

Il faut toutefois ajouter une remarque importante.
Les révisionnistes se défendront en prouvant qu'il y eut juste après guerre une histoire faussée par le résistancialisme. Ok, mais ce n'est pas alors une raison pour virer à 180° est se complaire à la démoralisation en omettant les nombreux actes positifs et courageux ou en ne montrant pas aussi de vrais résistants comme Michel Hollard et certainement beaucoup d'autres.

Du côté suisse, c'est très simple, on n'a plus rien montré de quoi que ce soit de positif depuis les années 90.

*** / ***

lue 699 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Le chagrin et le venin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes