Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Alias Caracalla / Daniel Cordier

En réponse à -19 -18 -17 -16 -15 -14 -13 -12 -11 -10 -9 -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1L'antijudaïsme... de d.zambon

La crise des années 30 de Francis Deleu le jeudi 23 mai 2013 à 23h08

Bonsoir,

La tradition anti-juive, à caractère religieux (le peuple déicide), qui était latente dans les milieux catholiques et conservateurs, s'éveillera lors de la crise des années 30. Les étrangers fraîchement immigrés, essentiellement les Juifs fuyant l'Allemagne nazie, seront désignés comme les principaux responsables de la crise économique.
Dès 1932, la loi du 10 août limite l'emploi salarié des étrangers dont la main-d'œuvre sera désormais contingentée. L'un des effets de cette loi fut le transfert d'une partie de cette main-d'œuvre vers le travail indépendant. Cette nouvelle concurrence stimule les antisémites professionnels. Selon eux, les difficultés des artisans français sont dues aux Juifs qui ont installé des ateliers où ils embauchent les leurs à des salaires misérables et vendent leur production à des prix dérisoires.
Pour répondre aux sollicitations des Chambres de commerce, le gouvernement français promulgue toute une série de décrets-lois comme celui du 30 septembre 1935 qui impose l'obligation d'une résidence préalable de 5 ans sur le territoire français pour obtenir le droit d'exercer une profession industrielle, artisanale ou commerciale.

D'autres corporations comme celle des médecins dénoncent le scandale des naturalisations. Ils obtiennent satisfaction. Une loi de 1935 fait obligation aux réfugiés (juifs pour la plupart) non seulement d'être naturalisés mais aussi d'avoir accompli leur service militaire pour avoir le droit d'exercer comme médecins ou chirurgiens-dentistes.

Ce n'est qu'un aspect de la résurgence de l'antisémitisme. Sans nous étendre plus longuement, nous connaissons tous ces écrivains qui s'en donneront à cœur joie pour fustiger la "juiverie". Le point d'orgue sera atteint avec la victoire du Front populaire et l'arrivée au pouvoir de Léon Blum.
Sous l'impulsion des politiciens de la droite maurrassienne, le Statut d'octobre 1940 était déjà en gestation.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 709 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 Flambée antisémite et France antisémite de Emmanuel de Chambost 24 mai 2013 00h30
2 Xénophobie/antisémitisme en période de crise économique de Francis Deleu 24 mai 2013 17h56
1 le peril juif ! de Léon BEL 24 mai 2013 23h59
2 Erreur d'interprétation de Emmanuel de Chambost 27 mai 2013 10h33
3 Antisémitisme quand même de Jacques Ghémard 27 mai 2013 12h28
4 Laval et Bousquet ...... de Léon BEL 27 mai 2013 13h31

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Alias Caracalla

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes