Cohabitation : Croix de fer et Légion d'honneur - Villa Jasmin - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Villa Jasmin / Serge Moati

En réponse à -5 -4 -3 -2
-1Leurs fonctions sont précisées de Jacques Ghémard

Cohabitation : Croix de fer et Légion d'honneur de Francis Deleu le lundi 05 novembre 2012 à 20h54

Bonsoir,
"Le maréchal a interrogé chacun"
Et moi qui déplorait l'absence de Pétain aux cérémonies de remise de la Légion d'honneur ! Pétain a fait mieux en recevant individuellement les « cités » à l'ordre de la Nation. L'honneur est sauf ! Toutefois, Pétain savait-il que, quelques jours auparavant, en Tunisie, peu avant leur retour en France, ces mêmes volontaires français, engagés sur le front tunisien aux côtés de l'Afrikorps étaient également cités à l'ordre et décorés de la Croix de fer par le général allemand, Friedrich Weber. Son discours :
Mes camarades français, dès son entrée en ligne, la compagnie des Volontaires français, sous le commandement du capitaine Dupuis, a fait preuve d'une attitude méritoire et de l'esprit traditionnel de vaillance des soldats français.
Je vous félicite particulièrement de votre succès du 16 avril et je me suis décidé à distinguer les plus braves par la décoration de la croix de fer.

Mes camarades, ne croyez pas que cette décoration soit un symbole purement allemand. Elle a été l'emblème de l'ordre des Chevaliers teutoniques contre les agresseurs de l'Est, étrangers à l'Europe. Puis elle a été décernée à bien des guerriers qui défendaient leur patrie, les armes à la main. Les deux puissances civilisatrices, l'Allemagne et la France, ont formé un front unique pour arrêter l'avance du bolchevisme et se réunissent maintenant dans un seul front contre les Anglo-Saxons qui ont attaqué une colonie paisible avec le dessein de s'en emparer. Pour cette raison, les vaillants combattants ont droit à cette croix d'honneur dans une époque de fer. Je la décerne au nom du Führer, rénovateur de notre race blanche, aux plus braves soldats de la compagnie se battant pour un but commun.
Quoiqu'il en soit les phalangistes avaient belle allure comme ci-dessous le lieutenant-colonel aviateur Christian Sarton du Jonchay, arborant fièrement sa Légion d'honneur.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 2170 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes