Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pétain - Trahison ou sacrifice ? / Michel Boisbouvier

En réponse à -8 -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1débarquement en Afrique du Nord de 

lavage de cerveau de Michel Auffret le lundi 13 août 2012 à 14h11

comment améliorer ses connaissances face à un être ayant subi un lavage de cerveau. Réponse à ses affirmations péremptoires de samedi 11 août. Les effectifs de la France Libre se battaient dans le désert Egypto-Libyen ils ont participé très activement à la fin de l' AK. Le général De Gaulle était parfaitement au courant, ont participé à la préparation du débarquement, entre autres, le capitaine Roger Choppard-Lallier et un de ces anciens subordonnés, l' adjudant-chef Augustin Dericbourg, désolé pour BA mais ces deux là sont des Gaullistes pur jus. Anciens du 507 RCC sous les ordres de qui vous savez. Le capitaine a été capturé à Festieux, je crois et l' A/C a été empêtré dans l' affaire de Syrie. A cause des embrouilles vychistes, il n'a pu rejoindre la France Libre, la technique fut simple, ils ont expédié sa femme et il a été obligé de la rejoindre en AFN. C'est lui qui savait pour mon père et a approuvé son choix. Il y a eu aussi la famille Aboulker et d' autres réseaux Gaullistes. Les troupes vychistes ont tué trop d' Américains. A force d' attendre l'arme au pied, quand elle repris enfin le combat, l' armée d'AFN était squelettique et sous équipée. Les matériels ont évolué considérablement en trois ans. Les vieilles Laffly, Panhard et autres B1 étaient complètement anachroniques ; voilà le résultat de la léthargie ambiante voulue par un culte de la personnalité, engendrant la paresse intellectuelle. Leurs effectifs théoriques potentiels de 110.000 étaient basés sur une conscription accélérée au cas où. Celle-ci fut effrénée pour une raison de survie, en raison de l' hostilité de la population de métropole qui voyait ces troupes comme des marionettes, au mépris de la volonté des engagés qui majoritairement voulaient être incorporés dans des unités Gaullistes. Les coups bas n'ont cessé. Pour essayer de mettre en porte-à-faux les FFL, on les a amputés de la 13° DBLE et des effectifs nécessaires à la formation de la 9° DIC.

*** / ***

lue 1669 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Pétain - Trahison ou sacrifice ?

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.02 s  5 requêtes