Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Présumé Jean Moulin / Jacques Baynac

En réponse à -2
-1Moisissures de Nicolas Bernard

Imprudences, trahison... de Alain Cerri le lundi 23 août 2010 à 10h08

Le véritable traître [...], c'est celui qui vend sa foi, qui vend son âme. Charles Péguy

René Hardy, traître ?

D’une part, Klaus Barbie (à la source des rapports Kaltenbrunner et Flora *) a extrêmement fabulé et varié dans ses comptes rendus de l’affaire de Caluire (par ex., René Hardy caché dans un placard – inexistant, en fait - pour dénoncer Jean Moulin ! etc.), mais il a (presque) toujours accusé René Hardy d’avoir trahi ; d’autre part, Edmée Delétraz a prévenu la Résistance à temps : à supposer même qu’elle eût voulu ainsi garantir sa sécurité ultérieure ou torpiller l’intervention de la Sipo-SD au profit de l’Abwehr (selon l’hypothèse de Jacques Baynac dans Présumé Jean Moulin, page 846), pourquoi ne se serait-elle pas contentée de déclarer que Barbie avait ordonné de filer Hardy pour connaître le lieu de la réunion sans désigner celui-ci comme traître s’il ne l’était pas ?

Bien sûr, beaucoup de résistants se sont montrés très imprudents (cf. Pierre Bénouville et Henri Aubry entre autres), certains étaient repérés, voire parfois suivis (Barbie au pont Morand !), mais il n’en demeure pas moins que René Hardy porte sans doute une lourde responsabilité dans l’arrestation de Jean Moulin.

* Peut-être avec le « commissaire » (SS-Obersturmführer) Werth, chef du Sonderkommando envoyé par le RSHA pour aider Barbie, chef de la section IV du KDS de Lyon, le rapport Kaltenbrunner précisant : Grâce à une mise en scène à laquelle Hardy s'est prêté, le commando d'intervention de la Sipo-SD de Lyon, en collaboration avec le détachement spécial du RSHA pour la lutte contre l'Armée secrète, a réussi à surprendre à Lyon une réunion des dirigeants des M.U.R. et à arrêter [...] (Henri Noguères, Histoire de la Résistance en France, tome 3, page 471).

*** / ***

lue 2459 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Présumé Jean Moulin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes