Jean la mémoire qui flanche, Jean s'souvient plus très bien... - L'empire écartelé - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

L'empire écartelé / Paul-Marie de La Gorce

En réponse à -4 -3 -2
-1Vision de près de Jean

Jean la mémoire qui flanche, Jean s'souvient plus très bien... de Jacques Ghémard le samedi 23 janvier 2010 à 21h18

"Visiblement il te faut changer de lunettes...
C'est bien de l'Armée d'Afrique en Juin 40 dont je parle en disant que c'est ce que trouve Weygand en arrivant à Alger, en 1940 !
"

Hé bien, je ne sais pas ce qu'il faut changer chez vous mais je doute que ce soit un simple problème d'optique. Je vous cite "Au moment ou Weygand arrive en AFN, en novembre 40, l'armée "d'Afrique" comprend 127.000 hommes" alors faudrait savoir et pas me reprocher de lire ce qui est écrit.

"L'armée d'armistice ? En France métropolitaine, elle est fixée à 100.000 soldats !
Là encore, Weygand, prétextant du nécessaire maintient de l'ordre en AFN, va obtenir une augmentation des effectifs dont il dispose.
"

Maintient de l'ordre ? Pour la galerie, peut être mais dans la réalité peut être pas. Voir à ce sujet les accords Darlan

"Je suis tout à fait désolé, mais Paul-Marie de la Gorce (Paul et non pas Pierre)n'est pas un historien"

Pas moins que Weygand

"et ses écrits "à posteriori" font surtout preuve d'une soumission fébrile au général De Gaulle qu'il admirait."

Les écrits "à enteriori" sont de la science fiction, ceux "en temps réels" sont rares en matière militaire. Donc tout est "à postériori" et chacun a ses motivations.

"A partir de là, vous me permettrez d'être trés sceptique sur son "objectivité"."

Mais tout à fait, le scepticisme est une bonne chose et une source venant d'un seul coté, ne suffit pas.

"D'ailleurs si il l'avait été, objectif, il serait passé pour... un vichyste !"

Que voila une définition subjective de l'objectivité. Mais le ridicule vous va bien, ne changez pas.

*** / ***

lue 2075 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes