La Suisse : terre d'asile - Savants sous l'Occupation - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Savants sous l'Occupation / Nicolas Chevassus-au-Louis

En réponse à -3 -2
-1Langevin a passé en Suisse de Christian Rossé

La Suisse : terre d'asile de Francis Deleu le lundi 31 août 2009 à 16h40

Bonsoir,
Je me permets une petite précision qui, cela dit, ne change probablement rien à la discussion. Paul Langevin s'est échappé de sa résidence surveillée et a passé en Suisse en mai 1944, par l'Ajoie. Il a gagné, je crois, Neuchâtel où il a été hébergé quelques mois par une connaissance. Il reviendra en France à la Libération (Christian Rossé)
Cette précision était nécessaire et je vous en remercie.

En choisissant le titre "La Suisse : terre d'asile", je songeais non seulement à adresser un clin d'oeil à nos amis Ldégistes suisses mais surtout à montrer une réalité. Ce n'est pas uniquement Paul Langevin qui trouvera asile en Suisse mais également Irène Curie.
En mai 1944, la répression nazie s'accentue et Frédéric Joliot s'inquiète pour son vieux maître Langevin ainsi que sa femme (Irène Curie) et les deux enfants du couple. Ce serait Joliot qui aurait organisé leur départ pour les mettre à l'abri en Suisse.
Joliot lui-même passera dans le clandestinité le 26 juin 1944, caché dans une petite maison de Belleville. Quelques semaines plus tard, Joliot prendra part à l'insurrection parisienne .... pour connaître à la Libération de Paris quelques démêlés avec les services de renseignement américains taraudés par l'état d'avancement de la physique nucléaire allemande à laquelle Joliot aurait pu participé. (Nous aurons sans doute l'occasion d'en parler dans une prochaine contribution)

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 703 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes