Rapatriés à l'insu de leur plein gré - Jeunesse d'Alsace et Wehrmacht - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Jeunesse d'Alsace et Wehrmacht / André Hugel

En réponse à
-1Les malgré nous avaient quel âge et venaient d'où ? de Jacques Ghémard

Rapatriés à l'insu de leur plein gré de Francis Deleu le mardi 01 juillet 2008 à 23h45

Bonsoir,

Dès le début de la guerre, les Alsaciens-Lorrains avaient trouvé refuge dans plusieurs départements français. Après l'armistice, la plupart d'entre-eux sont rentrés chez eux malgré l'annexion de leur région au Reich allemand.
Mais avaient-ils le choix ?

Dans le département d'Ille-et-Vilaine, les Alsaciens-Lorrains furent d'abord recensé .... pour ensuite ....

Circulaire n° 75 du Service départemental des Réfugiés de la Préfecture d'Ille-et-Vilaine

Rennes, le 9 Septembre 1940

Le PREFET D'ILLE-et-VILAINE
à Messieurs les Sous-Préfets
et à Messieurs les Maires.
Le rapatriement des Alsaciens-Lorrains dans leur département d'origine est décidé.

Le paiement des allocations aux réfugiés cessera d'être effectue, en ce qui les concerne le 12 septembre.

Ils devront se présenter à cette date du 12 septembre au camp des réfugiés Victor Rault, rue Victor Rault à Rennes, où ils seront groupés et d'où ils seront rapidement acheminés sur leur département d'origine.

Vous pourrez leur délivrer des réquisitions de transport gratuit pour venir à Rennes.

Je vous prie d'informer individuellement les familles d'Alsaciens-Lorrains résidant dans votre commune, des dispositions qui précèdent.

Si, pour des raisons de santé, des Alsaciens-Lorrains ne pouvaient être rapatriés le 12 septembre, il y aura lieu d'envisager leur hospitalisation dans un hôpital au compte de l'Assistance médicale gratuite s'ils ne pouvaient payer eux-mêmes leur frais d'hospitalisation.

Signé,
Pour le Préfet
Le Sous-Préfet délégué.
Notons la compassion dont font preuve les autorités départementales pour les grands malades démunis .... en attendant leur guérison.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 994 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes