Petites citations assassines - 1940-1945 Années érotiques - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

1940-1945 Années érotiques / Patrick Buisson

 

Petites citations assassines de Francis Deleu le mercredi 04 juin 2008 à 18h45

Bonjour,

En juin 1940 !

- Au passage des colonnes allemande marchant au pas cadencé, Mauriac a vu des "figures excitées comme pour le Tour de France".

- Blondin : "des villages putassièrement offerts"

- Frédérique Moret : "les filles sont au premier rang et agitent la main en signe de bienvenue"
Un peu plus tard : "Je ne vais plus sur le trottoir voir passer les Allemands. Ils roulent comme chez eux, en touristes. Toutes les filles leur courent après"
"Leur casque est d'un coiffant" s'enthousiasment les dames de bonne compagnie.

- Benoîte Groult : "Des jeunes filles (...) montaient sur les marchepieds et souriaient à nos ennemis comme s'ils venaient d'un pays allié, elle regardaient en se haussant sur la pointe des pieds l'intérieur des voitures, du regard qu'elles ont pour les roulottes du cirque Pinder. Honteuse impudeur de ces grues."

Ah ! Le prestige de l'uniforme !

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

lue 1055 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes