PMF par E. Roussel - Pierre MENDES FRANCE - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Pierre MENDES FRANCE / Jean LACOUTURE

 

PMF par E. Roussel de René CLAUDE le lundi 23 avril 2007 à 12h29

Pour parutions.com, Gilles Ferragu recense la biographie de PMF par Eric Roussel. Un travail selon lui exemplaire :
Au final, voilà une biographie réussie, c’est à dire qu’elle parvient, en restituant une histoire et un parcours, à mettre en perspective l’homme au sein de son époque, à le rendre intelligible sans l’isoler. Cela tient tout d’abord à un travail de recherche exemplaire : Eric Roussel a su débusquer les archives, notamment celles du jeune député-maire de Louviers, archives réputées perdues et qui gisaient dans le grenier de la mairie… Fasciné par les archives et les témoignages, il en délaisserait même l’historiographie sur le personnage. On suit donc PMF pas à pas, depuis son «parachutage» normand jusqu’au sommet du pouvoir, en passant par les prisons de Vichy. Cela tient également à une écriture qui porte son lecteur, en dépit de sujets parfois austères (PMF est un grand argentier républicain, disciple de Caillaux et de Keynes) : le style est sobre, classique, efficace et didactique (en particulier la synthèse sur le mendésisme, lumineuse). En outre, E. Roussel use largement (sans abuser) des citations longues, manière de s’effacer devant cet avocat caustique, entré en politique au temps où l’éloquence commence à fuir le parlement. Sans se laisser dépasser par une téléologie artificielle – risque traditionnel de l’exercice biographique –, l’auteur parvient à retracer les décisions, justifier les silences, expliquer les absences, les doutes, les hésitations de cet homme sensible à la dimension éthique de l’action politique. Le thème de la modernité, inséparable de cette personnalité, est également évalué, soupesé, comme un bilan autant que comme une idée politique en soi. Attentif aux entourages, aux logiques de groupe qu’il replace au sein d’un faisceau de stratégies individuelles et de cultures politiques, Eric Roussel livre une histoire politique de la IVe autant qu’une biographie de PMF sous l’angle des cultures politiques.
Ouvrage important donc, magistral, et, à bien des égards, une relecture du «phénomène» Mendès France, au risque du mendésisme. Autant de leçons d’Histoire pour les amateurs de pouvoir.

Ici :

*** / ***

lue 2346 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes