le choix de Bonnier par Rosencher - Nous avons tué Darlan - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Et les autres livres cités


La description de ce livre


La description de ce livre

Nous avons tué Darlan / Mario Faivre

 

le choix de Bonnier par Rosencher de Laurent Laloup le samedi 30 décembre 2006 à 17h07

Voilà ce qu'écrit Henri Rosencher, sur le tirage au sort qui désigna Bonnier :

« Malgré notre exaltation à l'approche et à la reprise de notre combat contre l'envahisseur, nous nous sentons dupés et frustrés de notre victoire.
Parmi nous, l'idée germe et grandit que le traître Darlan doit disparaître : il est le représentant abhorré de Pétain.
Fin novembre 1942, a lieu, dans notre cantonnement du Cap Matifou, entre quatre copains, le tirage au sort désignât celui qui sera chargé d'abattre le traître. Comme nous dans couchons dans la paille, le choix se fait à la courte-paille. Sont éliminés Othon Gross, Robert Tournier et Philippe Ragueneau . Le sort désigne Fernand Bonnier de la Chapelle, un grand adolescent de vingt ans, par ailleurs royaliste.
Cette scène est bien décrite par mon ami Philippe Ragueneau, dans son beau livre « Julien ou la route à l'envers ». Il rectifie ainsi ce point d'histoire de l'assassinat de Darlan qui avait été relaté avec partialité par Mario Faivre, royaliste, lequel a passé sous silence ce tirage au sort entre quatre engagés volontaires du « Special Detachment »
Fermement décidé à supprimer Darlan, le jeune Fernand attend l'occasion. C'est pourquoi il reste à Alger, alors que ses trois camarades partent se battre en Tunisie » »

Rosencher se trompe quelque peu. Ce tirage au sort est évoqué par Faivre. Mais Faivre tient la décision des quatre du SD pour secondaire. En effet, Bonnier alla rejoindre ensuite, un complot déjà bien préparé, le complot royaliste de Cordier.

Cordialement
Laurent

*** / ***

lue 1224 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes