Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Joffre l'âne qui commandait des lions / Roger Fraenkel

En réponse à -7 -6* -5 -4 -3 -2
-1ne confondons pas.... de 13emeDBLE

Par ailleurs de Claire le samedi 18 novembre 2006 à 17h30

"Le problème est que le courage d'un chef d'armée (généralissime) ne se mesure pas au nombre de charges "sabre au clair" qu'il réalise, mais à sa force de caractère, à son calme et à sa clarté de vue...".

Justement, tous les généraux ont-ils fait preuve de cette indispensable "clarté de vue" dont vous parlez? Et la lassitude morale des soldats ne venait-elle pas aussi d'un certain sentiment d'abandon?

Qu'ai-je prétendu, sinon que certains généraux n'avaient aucune morale pour envoyer à la mitraille des centaines d'hommes? Une fois pour toute, je parlais des HAUT-GRADES et de certains politiciens. Non, décidément, je n'ai guère de sympathie pour Clemenceau, pour ne citer que lui, qui y est allé si bien de sa patte qu'il a réussi se mettre à dos les Britanniques et les Américains (échelonnement de la dette - dette française).

"Les échecs des assauts répétés aveuglément à intervalles réguliers durant 3 ans ont aussi participé de l'effondrement moral des allemands durant l'été 1918 face à des attaques désormais irrésistibles et ininterrompus" : c'est aussi que nous avions le renfort de quelques dizaines de milliers de soldats anglais, américains... Si nous avions été seuls comme les Allemands l'ont été en 1918, le moral aurait-il été bon? Naturellement, quand toute l'Europe tombe sur un pays, la donne n'est pas la même. Heureusement que nous avons eu les Anglo-saxons pour nous donner un coup de main.

Entièrement d'accord avec vous sur le 11 novembre, mais ce que je dis n'est en rien contradictoire avec le respect dû aux morts. J'assiste aux cérémonies, mais il est vrai que je pense plus aux pious-pious qu'à Joffre.

*** / ***

lue 1006 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur Joffre l'âne qui commandait des lions

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes