Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

La Chute de Berlin / Antony BEEVOR (trad. de l'anglais par Jean Bourdier)

En réponse à -7 -6 -5 -4 -3 -2
-1pas seulement de d.zambon

Quand Paris se met en colère... de arcole le dimanche 27 novembre 2005 à 16h43

Je confirme. C'était le temps où l'on faisait danser les collabos sur des tessons de verre (rapporté par Marcel E.Grancher), et il y a eu au moins sur une barricade de Paris insurgé, le corps d'une Parisienne et celui de son amant allemand, qu'on avait débusqués de leur cachette (relaté par Alphonse Boudard).

De même qu'il y a eu encore, dans Paris en cours de libération, des gestapistes pour torturer, violer et assassiner une autre Parisienne, et sa bonne, pour extorquer encore un peu d'argent facile.

Sans être manichéen, il faut quand même admettre que la Gestapo et la police ont eu le monopole quasi exclusif de la torture et des mauvais traitements, pendant QUATRE ans.
On a arraché les ongles, crevé les yeux, coupé les seins, torturé la fille devant son père, électrocuté, passé à la baignoire, brûlé au fer rougi, et ça devrait passer par profits et pertes?

Se souvenir aussi que les premières femmes tondues n'ont pas été une innovation de partisans communistes, mais de soldats franquistes, en Espagne. Rendons donc aux nazis ce qui appartient aux nazis. En citant au passage, pour mémoire, les hangars "canada" de Auschwitz, remplis de tonnes de cheveux de femmes. Mais là, c'était de la tondaison industrielle.

Et que ces glapissements tardifs contre les tondaisons de 1944, en toute équité, apparaissent éminemment suspects quant à leurs motivations, et sont à rattacher à la panoplie d'origine indéterminée, qui multiplie par dix les victimes du bombardement de Dresde, voire envisage d'accuser de crime de guerre le maréchal Leclerc...

*** / ***

lue 463 fois et validée par LDG
 
décrypter

 

1 entièrement d'accord arcole de d.zambon 27 nove. 2005 16h46
2 entièrement d'accord mais... de d.zambon 27 nove. 2005 17h41

Vous pouvez répondre ici

Votre prénom et votre nom ou pseudonymeobligatoire !

Titre du message


sélection en gras, italique, souligné, paragraphe, "citation", lien

Adresse d'une image sur Internet Aide
Adresse d'une page Internet
Titre éventuel de cette page
InfoQuestionRéponseInfo. et quest.MerciPas de texteHumourInclassable

Cliquez sur une icône pour envoyer le message

 

Participer à l'ensemble du débat sur La Chute de Berlin

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

contribution.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes