Responsabilité et compréhension - Soumission à l'Autorité - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

Soumission à l'Autorité / Stanley Milgram

En réponse à
-1Soumission et responsabilité de Laurent Laloup

Responsabilité et compréhension de Etienne Lorenceau le jeudi 27 janvier 2005 à 11h38

Traiter de la responsabiilté et "juger" ceux qui ont commis des actes monstrueux est une necessité historique et sociale pour eviter que les atrocités ne se reproduisent.
Cette lutte se doit d'attaquer les symboles de la cruauté criminelle et ce faisant de faire des boucs émissaires (lire a ce sujet les tres interessant ouvrages de René Girard qui n'ont rien a voir avec la guerre mais avec la notion de Justice). Ceci risque d'éluder notre prore participation aux phenomenes qui generent ces atrocités.
Milgram détecte et attaque un processus de personalisation des "causes" et de division des taches qui est une des origines essentielles du nazisme. Mon étude de ces moments historiques, en dehors des resonnances personnelles (fils de déporté), vise non a jeter des anatemees sur d'autres chercheurs mais a participer a ecarter le danger réel d'une repetition des horreurs (repetition qui a deja eu lieu et continue d'avoir lieu sous d'autres formes).
Pour cela il faut bien sur chercher la responsabillité des hommes mais aussi combattre les processus qui genere de tels hommes. Les criminels d'aujourd'hui en effet ne se reconnaissent pas dans ceux d'hier.
Detecter ces processus criminels est ce que Milgram a fait. Que certains croient y trouver des justifications et exhonerations, c'est leur probleme pas celui de l'auteur.
Les nazis et hitler croyaient trouver dans Nietzsche une justification de leur culpabilité, Himmmler croyait reproduire en mieux et plus juste l'extraordinaire organisation des jésuites (ou ce qu'il en percevait), etc. On ne peut pas empecher les monstres de rationaliser leurs crimes, mais on peut reconnaitre les processus criminels qui créent des monstres et les enrayer. En fait c'est la seule profilaxie acceptable car les autres luttes de prévention conduisent au crime d'intention (crimes commis quotidiennement par la Gestapo), illustré dans un passé recent par le film de Spielberg "Minority report"
J'espere ne pas vous avoir choqué mais il s'agit d'un livre vraiment majeur pour la sauvegarde de la démocratie et de l'humanisme (ce que l'on doit a l'avenir) et il faut vraiment le faire connaitre. C'est encore plus essentiel que de tenter d'etre aussi juste que possible dans la distribution des responsabilités (ce que l'on doit aux victimes passées).
N'attribuons pas trop d'importance aux commentaires des sectaires, ce serait leur donner une importance que nous ne souhaitons pas qu'ils aient.

*** / ***

lue 995 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes