Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

A livre ouvert ... - les contributeurs de Livres de Guerre
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)

Dans ce texte :

Trop facile ! de françois delpla le samedi 02 décembre 2006 à 08h21

Jacques : nous sommes au noyaut du du désaccord, celui qu'il faut voir en face si on veut que le dialogue progresse ainsi que ses participants.

Tu considères implicitement le maintien de l'Angleterre en guerre comme acquis : la résistance commence donc, et tu as raison si ton postulat est juste, le 16 juin au soir, quand la France annonce sa désertion; pour de Gaulle, ça se traduit pas une décision immédiate de retour en Angleterre pour lancer un appel à la désobéissance.

Ce que j'ai trouvé en explorant il y a, mon Dieu, 16 ans déjà, les papiers de Doumenc, c'est que le maintien de Churchill au pouvoir et donc de l'Angleterre en guerre n'avait tenu qu'à un fil, notamment en raison de la déstabilisation ravageuse causée par l'abandon de la France (et déjà ses velléités d'abandon, dès le 25 mai). On est donc un résistant français, tout d'abord, si on pose des actes de nature à aider Churchill contre le clan halifaxien. Ce qui n'est nullement le cas de Reynaud mais en revanche celui de De Gaulle, au fur et à mesure qu'il s'approche du pouvoir.

Alain : non ! il n'y a pas une essence du gaullisme s'opposant depuis l'aube des temps à une ssence du pétainisme et leurs démêlés littéraires n'ont qu'une parenté lointaine avec les enjeux de 1940.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes