Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Jean Moulin - Daniel Cordier
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)

Dans ce texte :

Confus de René CLAUDE le samedi 15 janvier 2005 à 19h51

Bonsoir,

J'ai trouvé ce livre plutôt confus et n'ai pas bien saisi la pertinence de sa publication. Ça part dans tous les sens.
Un résumé :
Ancien chef de sept départements du Sud-Est du réseau Brick-Oudinot (France Combattante), j'ai, depuis octobre 1940, été amené à diverses activités dans le cadre des groupes Cochet d'abord, dans le réseau susnommé ensuite jusqu'après le débarquement sur les côtes de Provence. Cadre, j'ai eu le privilège d'observer ce qui se passait à la base, toute proche, ainsi que, lorsqu'ils sont apparus, les activités des cadres supérieurs imposés d'en haut. Je n'ai assisté que trop longtemps aux défilés de fausses gloires que certains veulent accréditer, entourées de diverses légendes qui, loin d'être innocentes, ont été complaisamment entretenues afin d'imposer cette vérité première: il n'y a eu de vrais résistants que de gauche. Aussi ai-je cru de mon devoir de rappeler les difficultés matérielles, mais aussi les pièges plus ou moins habilement tendus que rencontre aujourd'hui l'historien, lorsqu'il désire se former une opinion sur une période dont on a, à plaisir, entretenu le manque de transparence. Comme vous pourrez le constater à la lecture de mon manuscrit, j'ai pu assister à des scènes révélatrices de "l'unité" dont on crédite si généreusement jean Moulin. J'apprécierais de pouvoir laisser trace de mon témoignage."

L'auteur annonce des témoignages et des révélations qui doivent modifier notre perception de Résistance intérieure. Il affirme que la figure de Jean Moulin occulte l'engagement des humbles et des sans-grade, etc. J'ai pas pu terminer son bouquin. Ce jugement n'engage bien sûr que moi, mais je ne vois pas l'intérêt d'un tel livre qu'on dirait constitué de fragments épars, de bouts de témoignages et d'impressions personnelles réunis pour ce qui semble une opportunité éditoriale sans plan d'ensemble ni but défini.
Dispensable.

RC

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes