pourquoi manipulation? - Jacques de Vendeuvre - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre


Edition du 12 mars 2007 à 14h43

Jacques de Vendeuvre / Philippe Bauduin

En réponse à -6 -5 -4 -3 -2
-1A l'armée de l'air de steph2

pourquoi manipulation? de arcole le lundi 12 mars 2007 à 14h39

Le terme est excessif. Il y a eu divergence, à la suite de la cassure de juin 1940. Auparavant, il n'y avait qu'une seule armée de l'air. Mouchotte et Le Gloan auraient trés bien pu diner ensemble au même mess.

Il est seulement navrant de constater que les grands noms de l'aviation française, les prestigieux chasseurs de la dernière, les pilotes de record, les célébrités reconnues, les gradés responsables, sont restés quasi unanimement, sous l'emprise du "gouvernement légal" de Pétain.
Même Saint Exupéry, fuyant la France occupée, n'a pas choisi de rallier les FAFL.
Ceux qui ont rallié Londres, au péril de leur vie, au prix de la condamnation à mort et l'indignité nationale, c'étaient des petits, des sans grade, des sous offs, qui ont été plus patiotes que leurs chefs. Ils n'avaient pas de plan de carrière, de tableau d'avancement à guetter. Ils ont seulement mis leur peau dans la balance. Et beaucoup y sont restés.
Ensuite, plus tard, bien plus tard, quand la victoire a été certaine, et les Soviétiques et les Américains bien visibles dans le paysage, "la chasse française a rouvert ses ailes" comme titrait audacieusement le bulletin de l'armée de l'air. Considérant pour nuls et non avenus les "sans culottes de l'air" qui s'étaient battus, dans un ciel vide de nos cocardes. Ce fut seulement le retour des fonctionnaires.

On lira avec profit "Normandie Niemen" de Yves Courrière, sur les différences de mentalités, même au sein de "Normandie Niemen", notamment lors de l'éviction de son dernier commandant FAFL. Il y avait une "harmonisation" à faire, en 43-44.

*** / ***

lue 974 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes