oui, une erreur... - A livre ouvert ... - forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 


La description du livre

A livre ouvert ... / les contributeurs de "Livres de Guerre"

En réponse à -4 -3 -2
-1Les FFL ont encore bon dos de Jacques Ghémard

oui, une erreur... de d.zambon le lundi 08 janvier 2007 à 14h40

Les sources officielles alliées parlent la plupart du temps de 250.000 hommes, troupes combattantes et services logistiques divers mélangés, capturés au soir du 13 mai. Le problème reste que ces chiffres ne correspondent pas aux états des troupes détenus par les Germano-italiens qui englobent mons de 200.000 hommes (Italiens et Allemands et quelques milliers de volontaires magrhébins).
Par contre, je ne vois pas pourquoi vous dites que les "FFL ont bos dos"; je ne voudrais pas que la manie de la persécution touche aussi ce forum. Vous savez comme moi qu'il est difficile de mettre à mal certaines "vérités", tout simplement parce qu'on a l'impession de "faire du tort" à ceux qui se sont battus pour la liberté. Ou bien condamnons pour révisionnisme tous ceux qui vont à l'encontre de l'histoire écrite par les vainqueurs, comme ça le débat sera clos. Naturellement, cette dernière phrase est une boutade. Personne parmi nous n'a jamais déclaré détenir des vérités gravées dans le marbre. Mais pour en revenir à nos "300.000 prisonniers", ce chiffre est faux, tout du moins très exagéré, au vu des sources officielles italiennes et allemandes. Je m'explique: le 2 mai, le dernier rapport parvenu au Comando Supremo sur l'etat des troupes en Tunisie faisait état de 170.000/180.000 hommes (sic), les Etats-majors n'étant pas capables, au vu des événements précipités et de la confusion générale, d'être plus précis.
Pour en revenir aux prisonniers italiens tombés entre les mains françaises, ils furent assez peu nombreux. Hormis les restes de la division d'infanterie "Superga" qui se rendit, en même temps que ce qui restait de la 21ème Panzer le 11 mai (soit l'avant-veille de la reddition générale italienne)à Sainte-Marie-du-Zit, il n'y eut aucune unité organique qui se livra aux Français. Et donc, malgré les promesses de Montgomery faites au maréchal Messe, 30.000 Italiens furent livrés aux Français et ceux-ci vécurent un calvaire (certes, cet épisode n'est pas connu en France et je ne m'étonne pas que vous n'en ayez jamais entendu parler...). On peut tenter de relever certaines erreurs ou mettre en lumière des faits inconnus sans pour autant vouloir jeter l'opprobre sur les Français Libres (et c'est mon cas. Je viens d'ailleurs d'apprendre que l'intendante de mon lycée, dont on vient de célébrer le départ en retraite, est la fille d'un Compagnon de la Libération, M. Joseph Léonard; cette "découverte" m'a ému...). Faites attention, la paranoïa vous guette! (humour qui, probablement, ne fera rire que moi... dslé).

*** / ***

lue 1137 fois et validée par LDG
 
décrypter

 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  5 requêtes