Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Donnez-nous un champ de bataille! - Carlo G. Segers
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")

Dans ce texte :

Donnez-nous un champ de bataille!

Les commandos belges 1940-1945

Carlo G. Segers

Ils étaient 4086. Ils se sont réunis à Londres, venant de Belgique via la France, l’Espagne, le Portugal quand ce n’était pas le Congo ou la Palestine. Ils n’avaient qu’un but, se retrouver, qu’un idéal, repartir.
Pour reprendre la lutte et chasser l’envahisseur, bref se battre. Parmi eux, Carlo G. Segers.
Ce livre relate l’histoire de quelques-uns des plus prestigieux soldats de l’armée belge « en exil » :
les commandos. Ils durent attendre le mois de décembre 1943 pour, enfin, se retrouver face à l’ennemi après de longs mois de tergiversations et de remises en question du rôle des Belges dans les rangs alliés, après une formation spéciale, difficile, interminable.
Mais cette fois, ils étaient à pied d’œuvre. Ils allaient connaître l’Afrique du Nord, l’Italie, la Yougoslavie, Walcheren….Soldats d’un pays qui ne voulait pas fléchir, ils contribuèrent ainsi à maintenir la dignité d’une nation.
Quelle phrase pourrait mieux résumer l’état d’esprit de ces hommes indomptables que celle qui fut lancée à l’adresse du Ministre Gutt en 1942 :
« Donnez-nous un champ de bataille nom de D…» ?

 

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes