Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les réseaux de renseignements Franco-polonais 1940-1944 - Jean Medrala
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Milice - Vichy
-

Instituée le 30 janvier 1943, sous l'autorité du chef du gouvernement, Vichy se dote d'une troupe de choc, La Milice, sorte de garde prétorienne, chargée du maintien de l'ordre et plus particulièrement de la traque des communistes et des Résistants. A la tête de la Milice: Joseph Darnand.


R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


PC - Poste de Commandement
-

ndlr : il arrive que le lecteur distrait confonde PC et PC. Exemple: "Giraud quitte son PC" ne veut pas dire "quitte son Personal Computer", ni "quitte son Parti Communiste" mais tout bêtement "quitte son Poste de Commandement".


PC - Parti Communiste

SR - Service de Renseignements - France libre
-

Créé et dirigé par le colonel Passy, le SR deviendra le BCRAM (Bureau Central de Renseignements et d'Action Militaire), précurseur du BCRA.


SR - Parti socialiste révolutionnaire - Union soviétique
-

Parti socialiste révolutionnaire. Créé en 1902, le Parti socialiste révolutionnaire se réclame des traditions populistes du mouvement révolutionnaire russe. Plus proche du monde paysan que du monde ouvrier, le SR entrera en conflit avec le parti de Lénine.

Dans ce texte :

Les réseaux de renseignements Franco-polonais 1940-1944

Jean Medrala

Après l'armistice de 1940, des officiers polonais, assignés à résidence en France, implantèrent clandestinement un réseau de renseignements pour continuer la lutte contre l'occupant et informer les Alliés sur ses agissements.


Table des matières

Préambule de François Bouchet.

Introduction.

I. LE REFUS DE L'ARMISTICE - L'IMPLANTATION DE LA RESISTANCE POLONAISE EN FRANCE (Juillet - décembre 1940)

1- Le fondement de la Résistance polonaise en France.

Le combat de l'armée polonaise en France - Le refus de l'armistice - Le refus de rendre les armes - L'organisation de l'évacuation des unités polonaises - L'appel à la poursuite du combat depuis Londres - L'évacuation des militaires polonais de France - L'organisation depuis Londres des réseaux clandestins polonais en France.
2- L'implantation en France des réseaux de renseignements.
Dans le même temps, des officiers polonais commençaient à conspirer en France - Premier contact radio depuis la clandestinité -L'engagement des premiers Résistants français - L'arrivée en France des premiers officiers polonais envoyés par Londres.
II. LE MAILLAGE DE TOUT L'HEXAGONE ET DE L'AFRIQUE DU NORD (1941 - 1942)

3- Le Réseau Marine
Jekiel implante son réseau - Potocki installe des contacts à Vichy - Le réseau de Jekiel est rattaché à Zarembski.
4- Le Réseau F, avec le major Zarembski.
L'arrivée en France de Korwin-Szymanowski - Zarembski structure son réseau - Départ de Czerniawski pour Paris - Czerniawski installe son réseau - Czerniawski s'implante en province - Ainsi qu'à Paris - Depuis Paris, une liaison radio avec Londres - Czerniawski poursuit sont infiltration en zone occupée - Les contacts de Carré avec Vichy - Zarembski reprend le réseau Marine - Potocki toujours en action à Vichy - Zaremski s'aggrandit à Marseille et à Vichy. Czerniawski devient indépendant - Accords à Londres entre Sikorski et de Gaulle - La police de Vichy frappe à Marseille - Conséquences à Marseille de la chute de Czerniawski - L'apport de Zarembski - Organigramme du Réseau F.
5- Le Réseau Famille-Interallié du Cne Czerniawski.
Czerniawski démontre son autonomie - Ouverture d'autres secteurs - Voyage à Londres pour Czerniawski - L'Abwher sur la piste du réseau - puis procède à son démentellement - L'alerte est donnée dans le réseau - Le plan d'intoxication de Londres par l'Abwher - L'incarcération de Czerniawski - La cavale de Czerniawski - Propos concernant le Réseau Famille-Interallié - Organigrammes du réseau Famille-Interallié.
6- Le Réseau F avec le col Romeyko puis avec le lt Sliwinski.
Evacuation mouvementée de Zarembski vers Londres - Le nouveau chef à la tête du réseau F. - Romeyko structure son réseau. - L'engagement de Trolley de Prévaux - Le secteur Marine - Le retour du réseau en zone occupée - Coopération avec le SR Air clandestin du colonel Ronin - ... ainsi qu'avec d'autres organisations de la Résistance - Tentative de sauvetage des juifs polonais - La centrale radio polonaise de Londres - Les liaisons avec Gibraltar - Le réseau se réorganise et pousse ses contacts en Italie - La chute du secteur Serafinski - La chute de Wilkonsli et les menances des voitures goniométriques allemandes - L'opération "Barbara" - La chte de Romeyko - Organigramme du Réseau F.
7- Le Réseau Equipe 300-Enigma avec le col Langer.
Le PC Bruno - L'évacuation du PC Bruno - puis la création du PC Cadix - L'évacuation du PC Cadix - Le passage de la frontière espagnole par Langer - Le passage de la frontière espagnole par le major Michalowski - Propos.
8- Le Réseau Etoile.

9- Le Réseau PSW-Afrique avec le major Slowikowski.
Nouvelle mission - La préparation du départ pour l'Afrique - Premier contacts à Alger - Démarrage de l'activité du Réseau - Implantation du réseau en Tunisie - Ainsi qu'au Maroc - Premières chutes - Après l'alerte, les activités reprennent - Contacts avec les Américains - Et avec la Résistance française - Le Réseau poursuit son développement - Mise en olace d'un poste radio émetteur - Où l'on retrouve "Moustique" et ses amis - Eté 1942 - Dernier secteur à Dakar - Après le débarquement anglo-américains. - La liquidation administrative du Réseau - Quelques chiffres concernant le Réseau - Organigramme du Réseau - Quelques autres témoignages de reconnaissance - Organigramme du Réseau Afrique.
10- Le Réseau Suisse 3 avec le lt Appenzeller.
Une cellule polonaise de renseignements en Suisse durant la "Drôle de guerre" - Implantation à Berne d'un réseau polonais de renseignements - Ouverture du sous-réseau S.II en Italie - Extension du sous-réseau S.I - Le sous-réseau belge S.III. - La liquidation administrative du Réseau - Organigramme du Réseau Suisse.
III. L'ENGAGEMENT EN NOMBRE DE RESISTANTS - LA RECONNAISSANCE FRANCAISE (1943 - 1944)

11- Le Réseau F2 avec le major Piatkiewicz.
La réactivation du Réseau - La naissance de Réseau F2 - Piatkiewicz structure son réseau - La première reconnaissance française des Combattants du Réseau F2 - Le sous-réseau Anne - Le sous-réseau Madeleine - La cellule radio Carcial - Le sous-réseau Cécile - Le sous-réseau Félicie, puis Marie - La centrale de Piatkiewicz à Lyon - L'implication des citoyens français - La répression menée par la Milice - Le sous-réseau Marie - Le sous-réseau Madeleine - Le sous-réseau Cécile - Le sous-réseau Anne - Piatkiewicz démébage son P.C. - Le sous-réseau Cécile rebaptisé Métro - Les réduits Est et Nord de F2.
12- Les réseaux Franco-polonais à la Libération.
La remise du Réseau F2 aux autorités françaises - L'organisation du Réseau F2 lors de sa remise aux autorités françaises - Le retour des déportés et la liquidation administrative du Réseau F2 - Le Réseau F2 à La Rochelle - Le Réseau F2 en Alsace et sur d'autres fronts - La reconnaissance du SR polonais par la France Combattante - Epilogue.
ANNEXES
Les effectifs du réseau - Les pertes subies - L'évolution des engagements dans le réseau - L'évolution du recrutement des Polonais - Etude sociologique des combattants du réseau - Durée de l'engagement dans la clandestinité - Age moyen des combattants du réseau - Photos de Résistants - La résidence camouflée de l'Equipe 300 - Modalités de reprise du service F2 par les Service Spéciaux français.

 

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.18 s  3 requêtes