Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

La direction du PCF dans la clandestinité, 1941-1944 - Emmanuel de Chambost
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Barbarossa - Allemagne nazie
-

Nom de code de l'attaque allemande lancée contre l'URSS le 22 juin 1941.

-

Le webslave après un repas de spaghetti ?


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Parti Communiste - PC

R - Résistance (France)
-

Dans le cadre de l'organisation de la Résistance, la lettre R suivie de 1 à 6 indiquait une région de la zone Sud (zone non occupée jusqu'en 1942).
R1 : Région Rhône-Alpes (centre Lyon).
R2 : Région Provence-Côte d'Azur (centre Marseille).
R3 : Région Languedoc-Roussillon (centre Montpellier).
R4 : Région du Sud-Ouest (centre Toulouse).
R5 : Région de Limoges (centre Brives puis Limoges).
R6 : Région de l'Auvergne (centre Clermont-Ferrand).

En zone Nord occupée, les régions étaient définies par les simples lettres : P - A - B - C - D - M
(voir "zone")


Victor
-

La lettre V dans l'alphabet international.


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Sud - ZS - France
-

Désigne la Zone Libre (ZL) ou Zone Non Occupée (ZNO) avant l'invasion et l'occupation par les troupes allemandes, en 1942, du Sud de la France.


CNR - Conseil National de la Résistance - Résistance (France)
-

Créé par de Gaulle le 27 mai 1943, le C.N.R. rassemble groupements de la résistance, formations politiques résistantes et syndicats ouvriers, chargé pour la France occupée, de former un parlement de la Résistance. Jean Moulin en assume la présidence jusqu'à son arrestation à Caluire le 21 juin 1943. Il sera remplacé par Georges Bidault.


FTP - Francs-Tireurs et partisans - Résistance (France)
-

Francs-tireurs et partisans appelés également "Francs-tireurs et partisans français" (FTPF) : mouvement de Résistance intérieure, d'obédience communiste, dirigé par Charles Tillon. Les FTP prônaient l'action armée (attentats et sabotages) contre l'occupant.


MOI - Main d'Oeuvre Immigrée - Résistance (France)
-

Organisation communiste créée en 1923 pour encadrer les travailleurs étrangers immigrés en France. Avant l'invasion de l'URSS par l'armée allemande, elle se charge de faire évader les cadres communistes des camps d'internement de la zone Sud. "MOI" constituera l'avant-garde des "Francs-Tireurs et Partisans".


PCF - Parti Communiste Français

Dans ce texte :

La direction du PCF dans la clandestinité, 1941-1944

Les cyclistes du Hurepoix

Emmanuel de Chambost

Présentation de l'éditeur

Au terme d'une recherche sérieuse et approfondie qui lui a permis de retrouver des témoins clés qui ont accepté de lui parler, l'auteur s'est efforcé de reconstituer dans le détail le fonctionnement au quotidien de la direction du PCF clandestin de 1940 à 1944. Son ouvrage constitue du même coup un point de passage obligé pour tous ceux qui s'intéressent au rôle joué par le PCF dans la Résistance, en particulier pour ce qui concerne la période 1940-41. Malgré quelques défauts formels minimes, ce livre écrit sans esprit polémique et avec un souci de sortir des mythes et des approximations mérite mieux qu'un succès d'estime, ' d'autant qu'il se lit comme un véritable roman policier. Il montre aussi incidemment que faire de l'Histoire n'est pas réservé aux seuls spécialistes.

Résumé du livre par l'auteur.

En 1941, pour se mettre à l'abri des contôles de plus en plus menaçants de la police de Vichy et de la Gestapo, le secrétariat du PCF se retira dans le Hurepoix, au nord du département actuel de l'Essonne. Charles Tillon s'installa le premier à Palaiseau qu'il quitta au début de 1942 pour Limours. Benoît Frachon s'établi à Forges-les-Bains en septembre 1941, et Jacques Duclos à Villebon-sur-Yvette en décembre. Dans la même région, d'autres planques abritèrent Henry Raynaud, l'adjoint de Frachon et Georges Beyer, responsable des services de renseignements des FTP.

Le lecteur est introduit dans la vie quotidienne de Jacques Duclos, Benoît Frachon, Charles Tillon et de leurs agents de liaison en suivant ces "cyclistes du Hurepoix", on remonte les rouages qui permettent aux trois dirigeants de maintenir le contact avec l'ensemble de la Résistance communiste. Un système efficace, en dépit des moyens matériels rudimentaires, mais étanche vis-à-vis des appareils policiers. Les deux dispositifs clandestins, celui du Parti et celui des FTP, restèrent inviolés jusqu'à la Libération, mais pour certaines raisons expliquées dans le livre, ils restèrent longtemps dans l'ombre.

Table des matières

Préface
Prologue : Palaiseau, Mai 41, Reconstitution

I. Une brève histoire de Jacques, Benoit, Charles, de leurs camarades et de leur parti avant 1939

1914-18, la Grande Guerre, 1919, la démobilisation - 1920, Le congrès de Tours, les débuts du parti communiste - 1928 Classe contre classe - 1932 Le début du règne de Thorez - 1936 Staline, Hitler et le front populaire - L'organisation du PCF dans les années 36-39 - 1936-39 la guerre d'Espagne
II. 1939, le pacte, l'entrée en guerre et la dissolution du parti
De Munich à l'entrée en guerre en passant par le pacte - Le Parti reste fidèle... à l'URSS - Daladier dissout le Parti - Mobilisés, clandestins ou internés - La désertion de Thorez - Frachon reste en France - Tillon envoyé à Bordeaux - Le Parti va payer
III. 1940, l'invasion de la France, les hésitations du parti
Frachon et la survie clandestine du parti - Bruxelles, Moscou, Paris, Limoges: Les pérégrinations des dirigeants - Les débuts de l'occupation, Duclos et Tréand à Paris - Bordeaux: La ligne Tillon - Evasions et démobilisations: le retour des jeunes - Dallidet et la mise sur pied du dispositif clandestin - La direction du parti au début 41
IV. Hurepoix, terre d'accueil pour le triangle
Beaudreville - La direction à la campagne - Palaiseau - Limours - Forges-les-Bains - Le hameau de Villiers à Villebon-sur-Yvette - Randonnée pédestre dans le Hurepoix
V. Duclos, Frachon, Tillon, le triangle inattendu
L'absent - Duclos - Frachon - Tillon
VI. 1942 Palaiseau Chevreuse, La création des FTP
Au commencement était l'OS - Le petit noiraud des bois de Chevreuse - Le retour du beau-frère Beyer - Barbarossa et l'entrée dans la lutte armée - Les "Bataillons de la jeunesse" - Le Comité Militaire National (CMN)
VII. La quiétude du Hurepoix menacée par les brigades spéciales
Les brigades spéciales - L'arrestation d'Arthur - Le centre à deux doigts de la chute - Raph retrouve Arthur à la Préfecture de Police - Nous retournerons à la fête de l'Huma
VIII. La route de Londres passe par Gometz-la-Ville
Charles de Gaulle, un général - Tectonique des plaques - Coup de foudre entre Rémy et Joseph - Le pâtissier désigne un boulanger pour aller à Londres - Noël dans le Hurepoix, Epiphanie sur les flots
IX. Victor, ses liaisons, ses journées
Victor, un petit gars de Bretagne passé par l'Espagne - L'école du Métro - 1942-44, les années vélo - Lucie - Victor traqué à Sucy-en-Brie - Activités annexes du dimanche - Manolita
X. 1943, les pistes cyclables de la communication
Auguste Lecoeur - Sécurité d'abord - Retour sur la tournée de Victor - Raph et le cercle central - Le secrétariat - La bretelle des FTP - La passerelle de la CGT - Incursion en zone Sud - Les discussions au sein du secrétariat
XI. Forges-les-bains, un veuf inconsolable
La mère Pelletier - Quelques nouvelles du front syndical - Le bébé de Micheline - De la fécondité en milieu clandetin
XII. Limours, William Rocheteau, Artiste peintre
Babie Jacques et son grand frère - Limours, un chef-lieu de canton sous l'occupation - La vie quotidienne de William Rocheteau - Raph, la sécurité et les macaronis - Du coté des Beyer - Annexe: délibération du conseil municipal
XIII. Les FTP déménagent à Lozère
La maison des Bourdeleau - Hénaff "mis au vert" - Prenant et le manuel du légionnaire - Tillon et les boules de mercure - Une réunion ordinaire du CMN - Tiraillements entre Lecoeur et les FTP -Cécile Ouzoulias condamnée pour marché noir - La chute de Marcel Prenant - Casanova recyclé
XIV. La vie de Jacques Duclos dans la communauté de l'Oasis
Les Voisenet, des militants ordinaires - L'architecte et le retour à la terre - L'épisode des gendarmes - Les planquettes dans la planque - Lieu de travail: premier étage -Mens sans in corpore sano - La vie de la communauté
XV. Quelques événements dans la vie du Parti Communiste
Trepper secouru par le Parti - La célébration de Valmy - La dissolution de l'Internationale - L'entrée des communistes au CNR -  - La MOI dans la bataille de Paris
XVI. Débarquement et Libération
La colonie de Vacance à Denisy - Ouzoulias à Saint-Rémy pour soumettre son affiche - Le triangle a perdu un sommet - Scènes de la vie quotidienne à Chevreuse et Forges-les-Bains - retrouvailles au 44 - Charles ministre - Le retour de Mounette
XVII. Le dispositif clandestin en sommeil
Le dispositif reste clandestin - Limours sort de la clandestinité - La chocolatière de Trepper s'installe à Forges  - Une épave de galion à l'Oasis - Raph transfère son réseau à Lecoeur - Quand Thorez et Staline parlent du dispositif clandestin
XVIII. La suite de l'histoire
1952, Charles trahi par le beau-frère - 1954, l'exclusion de Lecoeur - 1969, Duclos fait un tabac aux présidentielles - Benoit Frachon, baron de la CGT - Et les autres ?
XIX. L'histoire de l'Histoire
Le principe de falsification - Thorez premier résistant - Tillon, effacé de l'histoire - Black-out sur les planques du Hurepoix - Les mémoires à trou de Duclos - Frachon n'a pas de mémoires, mais de la fidélité - Tillon vide son sac - Raph et Gilberte contre-attaquent - Ce que Jacques croyait - En guise de conclusion
Annexe 1. Extraits de "La Vie du Parti", Mai 1941
Annexe 2. Un poème de Lucie
Repères chronologiques

 

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.12 s  3 requêtes