Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Charles de Gaulle - Eric ROUSSEL
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Malraux (André) - Ecrivain
-

(1901-1976) Etudiant à l'Ecole de langues orientales, Malraux se passionne pour la littérature et l'archéologie. Son départ pour l'Extrême-Orient, en 1923, marque le début de ses engagements: expéditions archéologiques mais aussi luttes révolutionnaires, engagement politique en Indochine et en Chine. De retour en Europe, en 1927, Malraux publie "Les Conquérants", récit de la grève générale de Canton. "La Condition humaine" (prix Goncourt 1933) relate le soulèvement communiste de Chang-Hai en 1929. En 1936, l'écrivain s'engage dans les Brigades internationales qui inspireront son livre "L'Espoir" qui évoque différents épisodes de la guerre d'Espagne.
Fait prisonnier en 1940, Malraux s'évade et rejoint la Résistance où, sous le pseudonyme de Colonel Berger, il dirige les maquis de Corrèze et les organise en "Brigade Alsace-Lorraine".
A la Libération, il sera nommé ministre de l'Information jusqu'au départ du général de Gaulle. Déçu par la politique, il y reviendra en 1958. Chantre du gaullisme, secrétaire général du RPF, ministre d'Etat chargé des Affaires culturelles après le retour du général de Gaulle, Malraux renoncera définitivement à toute activité politique après le départ du général de Gaulle en 1969.

Compagnon de la Libération - Biographie :


CNR - Conseil National de la Résistance - Résistance (France)
-

Créé par de Gaulle le 27 mai 1943, le C.N.R. rassemble groupements de la résistance, formations politiques résistantes et syndicats ouvriers, chargé pour la France occupée, de former un parlement de la Résistance. Jean Moulin en assume la présidence jusqu'à son arrestation à Caluire le 21 juin 1943. Il sera remplacé par Georges Bidault.


PS - Poste de secours - France
-

Poste de secours à ne pas confondre avec un parti politique.

Dans ce texte :

Actualité "gaullienne" : Arnaud Teyssier de René CLAUDE le jeudi 30 mai 2019 à 10h57

Arnaud Teyssier est un historien et un biographe qui s'est frotté à quelques uns des "grands formats" de l'histoire de France pour tenter "d'élucider les rapports entre Etat et société en France à travers les siècles." Après Péguy, Lyautey, Richelieu et Philippe Seguin, il traite de De Gaulle en 1969 dans un essai sous-titré "L'autre révolution" que publie Perrin.
Généralement décrite comme l'année crépusculaire du destin fabuleux du Connétable par ses proches, ses ministres et les plumes de Malraux ou de Mauriac, Arnaud Teyssier soutient qu'il n'en fut rien, bien au contraire. Depuis le milieu des années 60, le fondateur de la Ve République travaillait à un projet ambitieux de réforme profonde de la société française* qui se heurta au mouvement de mai 68 et finit par être liquidé par les gaullistes. Le chercheur écrit :
En 1969, de Gaulle a en particulier le sentiment, la conviction même, que les institutions restent faibles, mal assurées, ou du moins qu'elles sont exposées à de puissants risques de déstabilisation. C'est un réformateur inlassable. S'il a pu ressentir, par moments, de la mélancolie en ses derniers jours, c'est moins par nostalgie du pouvoir ou devant l'ingratitude du peuple que par l'angoisse d'un travail inachevé : il a l'oeil rivé sur ce "terme" qui doit former le dernier tome des Mémoires d'espoir et qu'il n'atteindra jamais. Et sur les reniements qu'il perçoit déjà dans son propre entourage, chez ceux qui ne lui pardonneront jamais son autorité naturelle et écrasante : ceux qui "poussaient à la roue", ou ont décidé de "laisser faire". Ceux qui ont renoncé à gouverner vraiment alors qu'il leur en a donné tous les moyens. De Gaulle au pouvoir avait perçu plusieurs évolutions qui se dessinaient : une construction européenne erratique - Une Europe trop étriquée et trop envahissante à la fois, s'édifiant par le marché et par la seule économie financière, à l'insu des peuples et sans vision politique -, une décentralisation anarchique - qui saperait les bases de l'énergie publique et de la cohésion nationale -, et un capitalisme déshumanisé.

"De Gaulle, 1969" est un essai historique, biographique et politique remarquable en résonance avec le printemps des peuples qu'une partie de l'élite dévoyée croit pouvoir discréditer sous l'appellation de "populisme".

Bien cordialement

RC

* Inspiré en partie par les débats politiques du CNR.

PS : Arnaud Teyssier a été invité à parler de son travail à la Fondation Charles de Gaulle lundi 27 mai 2019.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes