Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


 
 
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Dernière Guerre Mondiale - Daniel Laurent & alii
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Darlan (François) - France
-

(1881-1942) Commandant d'une batterie de canonniers marins pendant le Première Guerre mondiale, François Darlan est nommé en 1926, directeur du cabinet de Georges Leygues, ministre de la Marine. Il s'y consacra déjà à la rénovation de la flotte. En 1934, il reçoit le commandement de l'escadre de l'Atlantique; en 1936, chef d'état-major général de la Marine; en 1938, amiral de la flotte.
En juin 1940, il entre dans le gouvernement de Pétain comme Ministre de la Marine. En décembre 40, à la suite du renvoi de Laval, il est nommé vice-président du Conseil et est considéré comme le dauphin du Maréchal Pétain.
Présent à Alger, en novembre 42, lors du débarquement américain en AFN, Darlan se rallie à la cause alliée après s'y être opposé quelques jours. Il sera assassiné le 24 décembre suivant par le jeune Bonnier de la Chapelle.


Gaulliste - France libre
-

Appellation péjorative des Français Libres
Jamais les Français Libres ne se dénommaient ainsi en parlant d'eux. Cette expression est une "invention de la propagande Allemande" écrit le général de Gaulle "qui tend à nous confondre avec ces anciens partis politiques qui portaient le nom de leurs chefs, "doriotistes ou "paul-fauristes" d'avant guerre." (dans "La 1ère DFL" du général Yves Gras)
JGh


AFN - Afrique Française du Nord
-

Territoire de l'Empire français.

Dans ce texte :

les oublies du 8 novembre 1942 de lucien GOZLAN le vendredi 04 octobre 2013 à 15h57


Donc peut être que certains n'ont pas été fait compagnons de la Libération pour des raisons antisémites mais en tout cas, il y a des juifs d'Afrique du nord parmi les Compagnons de la Libération. Et sur 50 000 Français libres en tout, il y a 1000 Compagnons, donc 1 sur 50. Et sur 377 résistants d'Alger, si vous trouvez 8 Compagnons alors la proportion est respectée. Mais s'ils n'ont agi que quelques jours alors il est normal qu'ils soient moins reconnus que ceux qui ont fait la guerre pendant 5 ans, donc 4 Compagnons, Pillafort, Aboulker, Dreyfus, Carcassonne, c'est déjà pas mal il me semble
Monsieur Bernard PAUPHILET, chef de groupe pour arreter l Amiral DARLAN et le general JUIN, Medaille de la resistance a peut etre ete l Oublie du 8 novebre 1942 pour etre cite Compagnon de la liberation, tout comme monsieur Paul MOLKHOU participant et prisonnier a la prison de Barberousse a Alger le 8 novembre 1942 et cela pendant 5 jours, traite de terroriste Gaulliste par le secretaire du gouverneur ETTORI qui les menacent d etre fusilles, a ete lui aussi parmis les Oublies de la Medaille de la resistance en france, peut etre parce que cette resistance du 8 novembre 1942 etait plus tot consideree comme de l insurection au pouvoir des petainistes anti-juifs, appuyee dans les jours qui ont suivi, par le General Giraud commandant en chef de toutes les forces armees en AFN apres l assassinat de l Amiral DARLAN...

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes