Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Les Catholiques français sous l'occupation - Jacques Duquesne
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)

Dans ce texte :

Et l'appel de Filtier ? de Jacques Ghémard le mercredi 03 juillet 2013 à 18h47

Il n'y a pas un musée à Pau qui aurait recueilli ce précieux document ?

Tout ce qui en est dit ici, c'est qu' "Un certain général de Gaulle avait, la veille au soir, lancé un appel aux Français dont les termes rappelaient les siens, avec, sinon plus de véhémence, du moins plus de clarté."

Bon, c'est un peu romancé ...

Mais sérieusement, j'ai écrit il y a quelques années à propos des Français Libres "Aucun d'entre eux n'a suivi de Gaulle. Ils ont seulement fait le même choix que lui. Certains n'en avaient jamais entendu parler." Et donc mu par le même état d'esprit on peut supposer que des le 17 juin, un certain nombre de gens ont eu l'idée de résister et d’entraîner d'autres personnes dans la résistance. Est-ce que l'avoir écrit suffit pour faire un appel ?

Il me semble qu'un appel ne peut être que quelque chose qui donne une possibilité d'agir. L'appel de Filtier/Cordier et de ses camarades, appelait à une réunion et cette réunion à appelé à quitter la France pour un lieu où il serait possible de s'engager dans une armée alliée.

Celui de De Gaulle se terminait aussi par une possibilité d'action : "prenez contact avec moi"

Celui de Millon se termine dans le vœu pieu et s'il a existé il n'a eu aucun effet il me semble.

Je me demande donc quelles perspectives d'action réelle, ouvrait l'appel de Michelet ???

Est il basé sur le principe Aida ? Une accroche, une information, une dernière partie qui suscite une décision et enfin l'indication d'une façon d'agir sans laquelle le reste est vain.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes