Décryptage du forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

La mémoire désunie  - Olivier Wieviorka
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Autour - Allemagne nazie
-

Lors de l'offensive des Ardennes en décembre 1944, deux missions de commandos furent planifiées et reçurent les noms de code "opération Autour" (Stösser) et "opération Griffon" (Greif).
L'opération Autour, confiée au lieutenant-colonel von der Heydte, était destinée à faire sauter des parachutistes sur les Hautes-Fagnes avec l'objectif de prendre le contrôle des ponts et carrefours sur les routes des Ardennes.


SHAT - Service historique de l'armée de terre - France
-

Abréviation bien souvent utilisée par les historiens, en note de bas de page, en mention de leur source.

Dans ce texte :

Morts pour la France 39-40 de Thiriel le dimanche 28 mars 2010 à 10h24

Les différentes sources allemandes disponibles ne divergent qu'à la marge et le chiffre de 40-45 000 tués et disparus et 110 000 blessés apparaît fiable dans un contexte ou la proverbiale minutie administrative d'Outre-Rhin n'a pas été outre mesure bousculée par les événements. Pour le bilan français, la désorganisation ambiante explique très largement le flou artistique autour du nombre de victimes, les estimations du SHAT (plus de 90000 morts), ou du ministère des anciens combattants par exemple divergent fortement.
Cependant, il faut signaler que le chiffre global de 120 000 morts et + n'est pas totalement à rejeter comme fantaisiste : il recouvre en fait la notion légale de "morts pour la France" (établie en 1922) de la guerre 39-40, incluant donc les décès de prisonniers et les civils tués du fait des combats. Or il n'y a, et pour cause, dans ces deux catégories, aucun équivalent allemand significatif sur la période.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes