Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Vichy dans la Solution finale - Laurent Joly
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


VNV - Vlaamsch Nationaal Verbond
-

Parti nationaliste flamand créé en octobre 1933.

Dans ce texte :

Liège, cité ardente de Francis Deleu le mercredi 03 mars 2010 à 14h07

Bonjour,

Que Nicolas Bernard soit remercié pour ses apports sur les disparités d'attitudes des autorités belges face à l'occupant. L'administration belge, en fonction des orientations politiques ou idéologiques de sa hiérarchie, a tantôt collaboré, tantôt résisté et le plus souvent s'est accommodé. L'exemple de la police anversoise est exemplaire à cet égard. Jusqu'en 1942, elle a protégé, jour et nuit, la synagogue, les commerces et plus généralement les quartiers d'Anvers à forte concentration juive contre les incursions des bandes du VNV ou de Rex. Elle bascule en août 1942 en acceptant de participer aux rafles.

Mais revenons au titre de notre contribution "Liège, cité ardente".
Un livre devrait paraître, si ce n'est déjà fait [*], dans les tous prochains jours : Une cité si ardente, les Juifs de Liège sous l'occupation aux éditions Luc Pire. Son auteur, Thierry Rosenblum, consacra de longues années à retracer le parcours de ses parents. Ses recherches l'amenèrent à Liège où il mit à jour un épisode peu connu de la déportation. Le bourgmestre de Liège, Joseph Bologne, grand résistant, qui fut arrêté et démis de ses fonctions pour avoir refusé d'appliquer la plupart des ordonnances allemandes en invoquant le respect des lois belges ou des conventions internationales, confectionna cependant un registre des ressortissants d'origine juive domiciliés dans sa ville. Donnant suite à l'ordonnance du 28 octobre 1940, une copie du fichier fut remise aux Allemands. Sur les 2.560 Juifs que comptait la ville de Liège, 823 furent déportés; 728 ne sont jamais revenus des camps d'extermination.

Bien cordialement,
Francis.

[*] Le Figaro de ce jour y fait mention : Juifs déportés : les excuses de Liège

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes