Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Vichy dans la Solution finale - Laurent Joly
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Collaboration - Vichy
-

Mémento des principaux mouvements politiques collaborationnistes sous Vichy.

- PPF : Parti Populaire Français (Jacques Doriot) - organe de presse: "Le Cri du Peuple de Paris"

- MSR : Mouvement Social Révolutionnaire (Eugène Deloncle)

- CSAR : Comité Secret d'Action Révolutionnaire - appelé par dérision "La Cagoule". - organe de presse: "La Vie nationale".

- RNP : Rassemblement National Populaire (Marcel Déat) - organe de presse: "L'Oeuvre".

- La Parti franciste (Marcel Bucard) - organe de presse: "Le Francisme".

- PFNC : Parti Français National Collectiviste (Pierre Clementi) - organe de presse: "Le Pays Libre".

- La Ligue française (Pierre Constantini) - organe de presse: "L'Appel".

- Le Front franc (Jean Boissel) - organe de presse: "Le Réveil du Peuple".

- Le Feu (Maurice Delaunnay) - organe de presse: "La Tempête".

- Le Groupe Collaboration (Alphonse de Châteaubriant) - organe de presse: "La Gerbe".


VNV - Vlaamsch Nationaal Verbond
-

Parti nationaliste flamand créé en octobre 1933.

Dans ce texte :

N'importe quoi .... de Francis Deleu le mardi 02 mars 2010 à 14h00

Vous avez dû reconnaitre que la police belge (ou batave ou autres...) a dû participer aux fichages, arrestations, gardiennages et déportations des Juifs de Belgique tout comme la police de la France occupée.
Mis en face de ce fait si gênant pour votre cause, vous n'avez pu que maugréer comme un enfant pris sur le fait.

En quoi, le fait de reconnaître que des secrétaires généraux, des bourgmestres et des policiers aient collaboré avec l'occupant allemand, exonère-t-il l'Etat Pétain de ses crimes ?
- Des secrétaires généraux ont été démis de leurs fonctions, d'autres ont démissionné, d'autres, acquis à la cause nazie, les ont remplacé comme le sinistre Gérard Romsée, membre éminent du VNV (mouvement indépendantiste flamand)
- Idem pour les bourgmestres comme celui de Gand, le sinistre Henri Elias, partisan de l'Ordre Nouveau.
- Des forces de l'ordre ont participé aux arrestations. Notons toutefois qu'un rapport de l'administration militaire allemand, datant de 1943, estime qu'elle ne peut compter que sur 1/8 des effectifs de la gendarmerie. Les Allemands renonceront à faire appel aux gendarmes pour la garde des convois de déportés.
Cette collaboration fut l'oeuvre d'individus dévoyés collaborant de leur propre initiative et non une politique volontariste d'un Etat dévoyé comme celui de Pétain et de ses acolytes.

Et pour en finir avec votre formule inepte "un mal pour un bien", une anecdote qui vous ressemble :

Au début des années 60, en Afrique équatoriale, j'avais pu acquérir un vélo pour mes déplacements de courte distance. Quelques jours plus tard, mon vélo fut dérobé. L'auteur du délit fut rapidement retrouvé. Le bougre, furieux, exigea des excuses et un dédommagement financier car prétendait-il, en dérobant mon vélo, il avait empêché qu'il ne soit volé. Un mal pour un bien, vous dis-je (sic). Et quel ingrat ce Deleu.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes