Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Ce que savaient les Alliés - Christian Destremau
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Zone - Résistance (France)
-

En zone Nord occupée, les régions étaient désignées par les lettres:
P : région de Paris.
A : région d'Amiens.
B : région de Bordeaux.
C : région de Châlons-sur-Marne.
D : région de Dijon.
M : Région de Le Mans.

En zone Sud, les régions étaient désignées par la lettre R suivie de 1 à 6.
(voir "R")


Zone Occupée - ZO - France
-

Jusqu'en 1942, le territoire français occupé et administré par les Allemands au Nord de la ligne de démarcation. Après l'invasion de la Zone Sud, on dira Zone Nord (ZN)


MBF - Militärbefehlshaber in Frankreich - Allemagne nazie
-

Littéralement: "Commandant militaire en France". En clair: l'administration militaire allemande en France. Elle est divisée en deux grandes sections: l’état-major de commandement et l’état-major administratif. L'une et l'autre sont responsables du maintien de l'ordre et de la sécurité.
L’état-major de commandement traite de la collaboration générale entre les autorités d’occupation et le gouvernement de Pétain, de la persécution des juifs, de la politique générale de représailles.
L'état-major administratif s'occupe plus spécialement d'organiser l'exploitation économique de la France au service de l'économie de guerre allemande.

Dans ce texte :

Inexactitudes de Boisbouvier le mardi 01 décembre 2009 à 19h13

"Aucune aide à attendre de qui que ce soit. Pétain et ses séides n'ont jamais eu le pistolet sur la tempe, eux, et l'on voit mal pourquoi ils l'auraient eu dans la mesure où ils collaboraient, qui par opportunisme, qui par conviction idéologique, allant jusqu'à anticiper les attentes de l'occupant."

Tout cela est faux ainsi que le reste.
Je pourrais le démontrer aisément mais comme je ne veux pas me répéter je vous prie de vous reporter à mes précédents messages et en particulier à ceux où j'ai parlé des deux négociations de Bousquet: celles du 7 mai et du 2 juillet 42.
Toutefois il semble exact que Vichy n'ait pas protesté sur les trois déportations (en France) effectuée en 41 en zone occupée par le MBF.
La raison en est simple.
D'une part, il était courant à l'époque de parquer dans des camps (d'internement ? de concentration ?) des étrangers en maraude ou en risque de l'être. Dès janvier 39, une centaine de camps dont les trois du Loiret furent créés par Daladier, à l'ouest de la Seine et au sud de la Loire.
D'autre part, en zone occupée, les Allemands avaient, de plein droit, tous les pouvoirs de police.
N'ai-je pas déjà dit que c'était pareil à Berlin jusqu'à la chute du mur, en 1989 ?

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes