Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies


Le magazine de l'histoire de la guerre mécanisée et des engins militaires
 
 
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Batailles & Blindés - Collectif
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Glasnost - Union soviétique
-

"Transparence" en russe. La Glasnost, introduite par Mikhaïl Gorbatchev en 1985, en accordant une certaine liberté d'expression aux Soviétiques, marque un changement considérable de la politique dans la mesure où l'histoire officielle n'est plus l'apanage exclusif du pouvoir.
La Glasnost se traduira notamment par une plus large ouverture des archives et ....la découverte des crimes de masse perpétrés sous Staline.

Dans ce texte :

Vu comme ça... de MOSCA le mercredi 29 octobre 2008 à 14h59

...d'accord.
Glantz c'est bien mais pourquoi ne pas s'adresser aux dieu plutôt qu'a ses saints. Je parle des grands spécialistes russes des blindés comme Kolomietz, Svirine, Bartniansky...

D'ailleurs, les derniers numéros normaux de B&B comportent plusieurs textes émanant d'anciens combattants de l'Armée Rouge, plus ou moins enjolivés par la propagande...

Si vous pouviez eviter les récits politiquement convenus d'avant la glasnost, ce serait bien. Pareil pour les histoires débiles colportées par les allemands sur les centaines de chars russes qui attaquent et brûlent comme du carton.Iremember.ru est plein de témoignages de vétérans récents, édifiants et crédibles car débarassés des charges idéologiques. Je ne vois pas trop la difficulté...

Maintenant parler Koursk en général comme d'une grande bataille de blindés me parait pour le moins incongru. Statistiquement, la part du lion dans la destruction des chars soviétiques et due à l'artillerie antichar et automotrice. La part de la Luftwaffe, de l'infanterie, du génie et des Panzer fut minime. Moins de 25% du total et ce, malgré la masse imposante des blindés utilisés par les deux bords.

Cordialement,

MOSCA

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes