Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Chronique de la Résistance - Alain Guérin
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


France Libre - France libre
-

Mouvement politique et militaire, créé en juin 1940 par le Général Charles de Gaulle. Déniant toute légitimité au Maréchal Pétain, elle s'opposera militairement à ses forces pour obtenir le ralliement partiel de "l'Empire". En 41 et 42 elle fut la seule force militaire française présente sur les champs de bataille aux cotés des Britanniques . Ensuite son autorité fut acceptée par les mouvements de résistance intérieurs puis, par les autres forces françaises présentes à l'extérieur du territoire. En 1944 la France Libre rétablira la république tout en participant à la victoire contre les nazis.


Frenay (Henri) - Résistance (France)
-

Fondateur de "Combat" premier mouvement de Résistance en Zone Sud.
Compagnon de la Libération - Biographie


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération

Dans ce texte :

Je comprends ... de Thiriel le mardi 19 février 2008 à 16h43

... que cela agace. Comme je comprends parfaitement que Jacques reçoive systématiquement toute "légèreté" dans le traitement de la France Libre comme un affront (J'ai déjà essuyé quelques petites "salves" sur le sujet :-) ).

Mais encore une fois, nous sommes là dans des appréciations de détail qui échappent au commun des téléspectateurs dont je suis puisque je vous avoue que le point que vous avez soulevé (l'anachronisme de la défiance entre Frenay et Moulin) ne m'a par exemple pas effleuré. D'autres auront disséqué les uniformes allemands aperçus dans le film pour vérifier que les Croix de Fer I et II étaient bien en place ou qu'on ne nous faisait pas passer un Generalmajor pour un Generalleutnant ou un Feldwebel pour un Schtroumpführer...

Mais au final, rien dans ce documentaire ne mérite à mon sens un rejet global. C'est une évocation accessible, compréhensible, beaucoup plus équilibrée que nombre de films sur cette période bien que - forcément - très partielle et inévitablement un peu partiale. Après tout, nous sommes là dans l'"art" plus que dans la science.

Que par ailleurs les Anglo-saxons puissent faire beaucoup mieux avec autant d'argent investi, pourquoi pas... Quoique.

Bien cordialement
VB

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.03 s  3 requêtes