Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Rol-Tanguy - Roger Bourderon
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Combat - Résistance (France)
-

L'un des premiers mouvements de résistance en Zone Sud. Fondé par Henri Frenay. Le mouvement "Combat" est issu de la fusion du MLM (Mouvement de Libération Nationale)d'Henry Frenay et Bertie Albrecht avec le Mouvement des Démocrates Chrétiens "Libertés".


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération


répression - Vichy
-

Le terme "répression", par une confusion du vocabulaire, est fréquemment utilisé pour désigner la politique de persécution menée, par Vichy ou par l'occupant nazi, contre les Juifs. Il serait plus exact de réserver le terme "répression" pour désigner la violence employée contre les communistes, les gaullistes et les résistants, poursuivis pour ce qu'ils **faisaient** ou **avaient fait**. Les Juifs étaient "persécutés" pour ce qu'ils **étaient**.


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


Seconde Guerre Mondiale - SGM
-

Les anglo-saxons écriront WW2 ou WWII pour World Ware Two. Bon à savoir pour une recherche utile sur le Web.

Dans ce texte :

La guerre d'Espagne de René CLAUDE le dimanche 14 octobre 2007 à 11h17

C'est Roger Bourderon, le biographe de Rol-Tanguy, qui a coordonné la rédaction de La Guerre d'Espagne. L'histoire, les lendemains, la mémoire pour les éditions Tallandier.
Si on savait déjà que cette guerre civile avait été pour les dictatures une terrible répétition, depuis quelques années les historiens et biographes de la Résistance intérieure nous font découvrir la multiplicité des liens - parfois étonnants car trans-idéologiques* - développés des deux côtés des Pyrénées entre 1936 et 1939. Parmi les futures figures des combattants de l'intérieur, il y avait Rol-Tanguy, bien sûr, mais aussi Gaston Cusin/Jean Moulin, Joseph Epstein** et d'autres qui sauront utiliser des relations établies pendant le conflit et mettre en pratique des tactiques militaires et des méthodes de propagande acquises sur le front et à l'arrière au sein des brigades internationales et dans les unités d'agitprop.

Présentation de l'éditeur :
La guerre d’Espagne (1936-1939) nous est proche. Elle constitue un moment fondateur dans la lutte contre le fascisme et dans la guerre entre dictatures et démocraties. Elle est, depuis des décennies, un terrain d’affrontement entre mémoires et idéologies concurrentes. Elle demeure, en Espagne et en Europe, un sujet d’actualité brûlant. Au-delà des partis pris, ce livre issu d’un colloque organisé en 2006 à l’initiative de l’ACER redonne au conflit espagnol sa véritable dimension. Témoins et spécialistes font le point des recherches en cours sur ce conflit majeur du XXe siècle. S’attachant au passé, ils s’interrogent sur la nature véritable de la guerre d’Espagne (guerre civile ? révolution ? répétition générale de la guerre mondiale ?), sur sa place dans l’histoire de l’Europe des années trente, et sur l’importance de la solidarité internationale. Explorant les lendemains, ils retracent le prolongement du combat antifasciste dans les luttes libératrices de la Seconde Guerre mondiale, la difficile poursuite de l’expérience antifranquiste dans l’exil et le sort souvent tragique des républicains et des brigadistes pris au piège de la guerre froide. Revenant au présent, ils s’interrogent sur les enjeux de la transmission historique et sur la fièvre mémorielle qui saisit aujourd’hui l’Espagne et d’autres pays européens. La restitution fidèle des événements et des acteurs de cette guerre, leur insertion dans le cours complexe des luttes idéologiques, la reconnaissance des crimes de la répression franquiste, constituent un enjeu fondamental de notre compréhension du XXe siècle et du développement de l’identité démocratique européenne.

* Il y aurait une étude spécifique à faire sur les membres des réseaux Cot-Moulin-Cusin.

** Pascal Convert a la quasi certitude que Moulin et Epstein se sont rencontrés à Paris au début du printemps 1943 pour discuter de questions tactiques et logistiques. Il n'a pas de preuve écrite de cette rencontre, mais un faisceau de témoignages et de concordances de dates dans les emplois du temps des deux chefs.

RC

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.06 s  3 requêtes