Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Charles de Gaulle - Eric ROUSSEL
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


France Libre - France libre
-

Mouvement politique et militaire, créé en juin 1940 par le Général Charles de Gaulle. Déniant toute légitimité au Maréchal Pétain, elle s'opposera militairement à ses forces pour obtenir le ralliement partiel de "l'Empire". En 41 et 42 elle fut la seule force militaire française présente sur les champs de bataille aux cotés des Britanniques . Ensuite son autorité fut acceptée par les mouvements de résistance intérieurs puis, par les autres forces françaises présentes à l'extérieur du territoire. En 1944 la France Libre rétablira la république tout en participant à la victoire contre les nazis.


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel

Dans ce texte :

Giraud: la déclaration / ordonnance du 14 mars 1943 de Francis Deleu le mercredi 12 mars 2003 à 18h56

Bonsoir,

C'est bien Giraud qui refusa d'abroger le "statut des Juifs" en Afrique du Nord. Il y fut encouragé par l'indifférence de Roosevelt et par l'opposition de Noguès au Maroc, ce dernier vichyste et antisémite irréductible. Il a fallu des semaines de pressions avant que Giraud ne cède aux injonctions du général de Gaulle et n'abroge le statut, en mars 1943. Et il fallut attendre encore huit mois avant que le général de Gaulle ait acquis une autorité suffisante pour obliger Giraud à remettre en vigueur le droit de citoyenneté.

Peut-on encore prétendre que la France Libre ne s'intéressa au "statut des juifs" qu'à l'automne 43?

*** Le 14 mars, Giraud prononce un discours dont il ressort que les discriminations antisémites sont abolies. *** écrit Jacques.

En fait sous le pression du Comité National, Giraud publie une déclaration/ordonnance dont, à titre documentaire, je vous reproduis volontiers le texte:

**********
Déclaration et ordonnance du 14 mars 1943 relatives aux mesures prise à l'encontre des Juifs.

Le Général d'Armée, Commandant en Chef français, civil et militaire,
Considérant que, postérieurement au 22 juin 1940, date de l'armistice avec le gouvernement du Reich, des mesures ont été prises à l'encontre des juifs comme conséquence de l'occupation allemande; que ces mesures portent atteinte au respect de la personne humaine, principe traditionnel du droit français;

Déclare:

Sont nulles les dispositions législatives et réglementaires postérieures au 22 juin 1940 qui contiennent une discrimination fondée sur la qualité de juif.

Ordonne:

Art. 1er. - Toute distinction fondée sur la qualité de juif dans l'état civil, l'accès et l'exercice des professions, la fréquentation des établissements scolaires de tout ordre est abolie.

Art. 2. - Les Gouverneurs généraux et Résidents généraux détermineront, dans le cadre du statut législatif propre à chaque territoire:
1° Les conditions et les délais dans lesquels il sera procédé à la réintégration dans les fonctions publiques et les emplois des services publics de ceux qui en ont été exclus du fait de leur qualité de juif;
2° Les conditions et les délais dans lesquels il sera progressivement fait appel dans l'économie privée à ceux qui en ont été exclus du fait de leur qualité de juif;
3° Les conditions et les délais dans lesquels seront restitués aux juifs les biens placés sous administration provisoire.

Art. 3. - Les actes accomplis par les administrateurs provisoires sont déclarés valables, à l'exception des actes de disposition des immeubles ou des fonds et sous réserve des vices autres que ceux dérivant de la nullité ci-dessus déclarée.

Art. 4. - La présente déclaration et la présente ordonnance seront observées et exécutées comme loi.

Alger, le 14 mars 1943.
Signé: GIRAUD.
**********

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.06 s  3 requêtes