Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Joffre l'âne qui commandait des lions - Roger Fraenkel
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis n'a rien trouvé dans :

Le Tigre et le général de Claire le lundi 13 novembre 2006 à 13h21

Bonjour,

Je pense que ce n'est pas une insulte faite à la France que de remarquer que de nombreuses attaques étaient vaines. Je ne prendrais pas l'exemple de Verdun, car dans ce cas, la France devait se défendre contre le plan de Falkenhayne, mais par exemple, prenez l'attaque dite du "Chemin des Dames" qui a coûté 70 000 morts à la France entre le 16 et le 19 avril 1917 (+ 40 000 blessés). Qu'espérait Nivelle, franchement? Cela faisait trois ans que ce genre d'attaque capotait (colline de Vauquois, etc.). D'accord, il pouvait y avoir au bout une victoire (Verdun) ou le reflux (relatif) de l'armée allemande (la Marne), mais à quel prix!

Prenez les propos de Clemenceau en novembre 1917 : "Ma politique intérieure? Faire la Guerre. Ma politique extérieure? Toujours la guerre. La guerre, la guerre, encore la guerre!". Je suis d'accord avec vous, il fallait tenir contre les Allemands; mais avouons que de nombreuses batailles ont été inutiles... Pour Clemenceau le Jacobin, la guerre, c'était un nouveau Valmy! Et les soldats devaient en payer le prix. Politique, à mon sens, criminelle.

Verdun, d'accord... Mais les Allemands ont malgré tout conservé l'avantage sur le terrain jusqu'en juillet 1918. Ce n'est qu'à cette date que Foch, avec les renforts alliés, a pu lancer sa grande offensive.

Et que dire de la tactique des généraux Gamelin et Weygand en 1940...

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes