Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Chronique de la Résistance - Alain Guérin
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Alliance (Réseau) - Résistance (France)
-

Fondé en octobre 1940 par Georges Loustaunau-Lacau. Arrêté ainsi qu'une grande partie de son Etat-major, Meric (Marie-Madeleine Fourcade) prend la tête du réseau. Le réseau Alliance est directement rattaché à l'IS (Intelligence Service) britannique.
Le 2 septembre 1944, 108 membres d'Alliance sont massacrés par les SS au camp de Struthof .


Frenay (Henri) - Résistance (France)
-

Fondateur de "Combat" premier mouvement de Résistance en Zone Sud.
Compagnon de la Libération - Biographie


Gaulle (Charles de) - CDG - France libre
-

A hissé le grade de Connétable bien au dessus de celui de Maréchal, fut il de France.
Le site officiel


Intelligence Service - IS - Grande-Bretagne
-

Service de renseignements britannique.


Moulin (Jean) - Résistance (France)
-

(Bézier 1899 - en déportation 1943)
Préfet à Chartres, il fut mis en disponibilité en juin 1940 par le gouvernement de Vichy.
À Marseille, il rencontra Henri Frenay et rejoignit Londres. Parachuté en zone sud en 1942, il fut chargé par le général de Gaulle de rassembler la Résistance française et constitua l'Armée secrète. Délégué général au Comité national français de Londres, il créa une administration de la Résistance et organisa les services communs à tous les mouvements et réseaux. Fondateur et premier président du Conseil national de la Résistance, qu'il réunit pour la première fois le 27 mai 1943 à Paris, il fut livré par trahison à Caluire, le 21 juin 1943. Torturé, il mourut au cours de son transfert en Allemagne le 8 juillet 1943.
[Source : Dictionnaire des personnages in La France en guerre, du Front populaire à la victoire 1943 - 1945 (Histoire de France illustrée), (s. dir. Ph. Masson), Paris : Larousse-Sélection du Reader's Digest, 1988]
Compagnon de la Libération


Résistance
-

Henri Michel dans un de ses livres, - Les idées politiques et sociales de la Résistance, PUF, 1954, p.3 - fait une description très vivante, parlant de la Résistance française.

"Le mot Résistance est apparu pour la première fois dans le discours que le général de Gaulle a prononcé à la radio britannique, le 22 juin 1940; il sera repris ensuite par un des premiers journaux clandestins de la France occupée, puis servira de nom à plusieurs mouvements. Il finit par designer tous ceux qui refusaient d'accepter l'armistice et de croire la défaite définitive, et qui luttaient, chacun dans sa sphère et selon ses moyens, pour être délivrés de l'occupation allemande."
(publié par Laurent Boussaton)


V1 - Allemagne nazie
-

Missiles allemands. Le V est la première lettre de "Vergeltungswaffe" (Armes de représailles).

A consulter: les sites de V1 en Flandres et en Artois:
Sur Aerostories: tout sur les fusées et missiles du IIIe Reich.


V2 - Allemagne nazie
-

Missiles allemands. Le V est la première lettre de "Vergeltungswaffe" (Armes de représailles).
Sur Aerostories: tout sur les fusées et missiles du IIIe Reich.

Dans ce texte :

Une bio de Marie-Madeleine Fourcade de René CLAUDE le vendredi 13 octobre 2006 à 14h21

Michèle Cointet est une spécialiste de l'histoire de l'Etat de Vichy. Elle a aussi publié une excellente étude sur les rapports Giraud-De Gaulle.
Perrin édite une biographie consacrée à l'une des grandes figures féminines de la Résistance.
Présentation :
Sabotage des rails et évasions spectaculaires. La Résistance se réduit-elle à ces images ? Cette vision romantique ne résume pas la tâche quotidienne des résistants. Il y eut une autre Résistance : avec Marie-Madeleine Fourcade c’est de renseignements qu’il s’agit ! Son réseau, Alliance pour les Français, Arche de Noé pour les Allemands, a fourni des renseignements vitaux à l’Intelligence Service :
- Les premiers essais d’armes secrètes allemandes, les V1 et les V2.
- Les itinéraires des sous-marins allemands en chasse des bateaux anglais dans l’Atlantique.
- La fameuse carte de 17 mètres des défenses côtières de la Manche.
Cette femme est exceptionnelle. Dès 1940, ulcérée par l’occupation, la jeune bourgeoise, mère de famille et journaliste, a tout mis en danger pour entrer dans la clandestinité. Son organisation, sa séduction, son intelligence, son cran et une conviction à toute épreuve, elle les a mis au service de la France à laquelle elle croyait. Femme au charme envoûtant et Française héroïque, Marie-Madeleine Fourcade est la seule femme reconnue comme chef de réseau de renseignements. Son organisation, une des plus précoces, fut la plus importante (3 000 membres) et aussi la plus féminisée. Des hommes et des femmes de tous milieux sociaux s’engagent à ses côtés. Les pertes furent effroyables mais le réseau s’est reconstitué sans cesse.
Au travers d’aventures racontées d’une manière extrêmement vivante, ce livre témoigne de la profondeur du sentiment patriotique des Français. Cette biographie inédite d’une femme entrée au Panthéon des Résistants, au même titre que Jean Moulin et Henri Frenay, est fondée sur des souvenirs personnels, des archives, notamment les trois mille dossiers des agents d’Alliance.(...)


Michèle Cointet, Marie-Madeleine Fourcade. Un chef de la Résistance

Encore un titre à inscrire sur les lectures à venir.

RC

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes