Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Notes de Guerre - Général de Monsabert
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


Anvil
-

"Anvil" (enclume): nom de code donné initialement à l'opération de débarquement en Provence.
Voir "Dragoon" , nom de code définitif


Dragoon - Divers
-

Nom de code du débarquement en Provence (15 août 1944).
D'abord nommé "Anvil" ("enclume"), il fut rebaptisé "Dragoon" ("tyranniser, contraindre") par Churchill qui se plaignait d'avoir été martyrisé pour donner son feu vert.
[Source : L'Histoire n° 287, mai 2004, p. 63]


Livres de Guerre - LDG - Divers
-

LdG? Mais vous y êtes! C'est "Livres de Guerre"!

Dans ce texte :

merci Laurent + une info sur le mémorial de Toulon de Leon le vendredi 02 juin 2006 à 15h20

Merci pour cet extrait sorti du livre d'Aumont, qui était, lui aussi, sur place, comme de Monsabert. Il n'ont pas vu- ou su- les mêmes choses. Les lieutenants, les généraux et les "2e classe" ne voient pas les mêmes choses, je suppose.

Que vient faire le mémorial du déb. en Pvce de Toulon ici, me direz-vous ? toujours sur le thême, voici :

Je suis allée visiter ce mémorial avec mon fils vendredi dernier (vous savez, quand c'était encore le printemps...). Au petit déjenuer, je lui ai fait quand même un petit briefing, sur le déroulement de l'épisode. Je lui ai parlé aussi des "ratés" (de ceux que je connaissais). De nos "cousins" canadiens qui s'étaient trompés de plage et avaient nuitamment envoyé un commando (français, je crois) sur une crique infestée d'ennemis, que ceux-ci avaient du revenir à leurs bateaux, s'étaient ensuite fait mitrailler par les Alliés, avant d'aller se faire tuer sur une autre plage ... et puis aussi des parachutistes lancés sur St Tropez au lieu de l'arrière pays (et attendus là aussi par des allemands) et ceux qui, déportés par un fort Mistral que les Américains ne soupçonnaient peut-être pas, avaient aterri dans la mer et s'étaient bien entendu noyés. Bref, tout çà pour lui faire comprendre que Anvil Dragoon n'avait quand même pas été une partie de plaisir, en particulier pour ceux qui sont arrivés en premier, et cela, même si l'on parle maintenant d'une "parfaite réussite" .

Eh bien, au Musée (de belles collections de photos, armes, uniformes,cartes, pièces de bateau, insignes, maquettes, très intéressantes malgré un visible manque de moyens pour rénover, éclairer, étiqueter, et faire les poussières dans les vitrines), au Musée, donc, on nous a projeté un diaporama + un petit film de documents d'époque ET on n'y parle absolument que des belles réussites, des coups de maître, des succès, des avancées prodigieuses et de la géniale intuition des commandements...
Pas un mot sur les "erreurs", les loupés, les drames, les morts, choses que j'ai pu lire dans le livre de J. Robichon par exemple. Mon fils m'a presque pris pour une affabulatrice ! Tu lis trop de livres de guerre, maman, t'as du confondre avec une autre histoire... aurait pu dire Robin.

Même là, il y a bien plusieurs versions pour un même évènement, même "historique".(surtout historique ?)
Frédérique

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes