Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

Leclerc - Jean-Christophe Notin
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis a trouvé :


PMD - France
-

Abréviation familière désignant Pierre Mendès-France.

Dans ce texte :

Confirmé par PMD de Francis Deleu le mercredi 30 novembre 2005 à 19h27

Merci Laurent pour cet exposé qui n'est pas une redite mais un résumé exhaustif de tout ce qui a déjà été dit jusqu'à présent.

Je saisis l'occasion pour mentionner qu'en 1950, Leclerc n'était pas encore mort .... dans l'esprit de Pierre Mendès France. Le 19 octobre 1950, un débat dramatique à l' Assemblée nationale oppose PMD et les partisans de la guerre. PMD prend Leclerc à témoin :

*** Il nous faut éviter, écrivait en 1946 le général Leclerc, une aventure qui dépasse les possibilités actuelles de la France. Les ambitions doivent être à la mesure des moyens, sinon c'est la catastrophe. Il ne s'agit plus de s'imposer par la force à des masses qui désirent l'évolution et la nouveauté... La France ne jugulera plus par les armes un groupement de vingt-quatre millions d'hommes qui prend corps..."

Le président du Conseil riposta :

*** Le général Leclerc... a reconnu la nécessité d'une solution politique: mais je ne crois pas qu'il faille faire parler les mort...***

PMD ne se contentera pas de "faire parler les morts". En économiste lucide, il répétera ce qu'il assène depuis des années sans jamais être écouté :

*** Nous avons jusqu'à ce jour consacré à l'Indochine beaucoup plus qu'à la reconstruction. Maintenant, ce que nous ferons en plus pour l'Indochine, nous le ferons en moins pour la défense européenne et pour la sécurité de la métropole. Il faut choisir et ne pas laisser croire aux Français que tout est possible en même temps... Hors la solution militaire, hors la solution de force, il n'est qu'une possibilité : la négociation... Avons-,nous les moyens d'éviter cette issue, après l'avoir nous-mêmes rendue inévitable par nos fautes et nos erreurs... ? ***

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.04 s  3 requêtes