Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

 

L'Armée de Vichy - Robert Paxton
La description du sujet




Remarque :

Pour que le Glossaire trouve un sigle, il doit être écrit en majuscules

Pour qu'il trouve un mot, il doit ètre orthographié et accentué correctement

§:c (

 

le Glossaire de Francis n'a rien trouvé dans :

De Lattre, une personnalité difficile à cerner de Francis Deleu le dimanche 28 août 2005 à 21h36

Bonsoir Laurent, bonsoir René, bonsoir à tou(te)s,

A propos de la popularité dont jouissait le maréchal Pétain, Philippe Masson in "Histoire de l'Armée française" reproduit un texte d'Alain Peyrefitte extrait de son livre "Le mal français"

*** De 1940 à 1942 [écrit Peyrefitte], l'immense majorité du pays suit le maréchal Pétain. Il est très difficile de le prouver... Il ne reste que des témoi­gnages. L'honnêteté n'obligerait-t-elle pas, après le temps, à les exprimer sans haine et sans crainte.
Comme tant d'autres, je fus témoin à Montpellier, en mars 1941, de l'immense enthousiasme que soulevait Pétain; jeune lycéen, j'avais été requis par le service d'ordre. Monument aux morts, revue des troupes et des anciens combattants, discours, visite à l'université parmi les professeurs en toge, nous avions du mal à contenir une foule frénétique. A pleins poumons, les gens hurlaient, "vive Pétain". Des femmes, bouleversées, disaient "je l'ai vu".
L'armée participe à cet enthousiasme. Quelques mois plus tard, le 14 juillet 1942 a lieu la distribution des prix au lycée suivant le cérémonial traditionnel. Distribution présidée par le général de Lattre de Tassigny, commandant militaire de la région de Montpel­lier. Tout au long de son discours, de Lattre ne cesse de célébrer le maréchal Pétain. Au moment de remettre ses prix
[au jeune Alain Peyrefitte], le général ajoute: "N'oublie pas ce que j'ai dit. Sans le Maréchal, il n'y a pas de salut. ***

Philippe Masson ajoute qu'un an plus tôt, accueillant en Tunisie des rapatriés de Syrie, de Lattre leur avait déjà demandé de *** porter leurs regards sur l'image sereine du maréchal Pétain, notre guide et notre sauveur. ***

Notons encore que de Lattre fut décoré de la francisque.

Les propos d'Alain Peyrefitte et de Philippe Masson vont à l'encontre de ceux de Destremeau tant il est vrai que la personnalité du roi Jean est difficile à cerner.

Bien cordialement,
Francis.

*** / ***

Consulter ou enrichir le Glossaire de Francis

Pour contacter les modérateurs : cliquez !

textexp.php bidouillé par Jacques Ghémard le 8 9 2010  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.05 s  3 requêtes