Coulez le Tirpitz sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Coulez le Tirpitz

Léonce Peillard

« Coulez le Tirpitz ! ! »
C’est l’ordre que donne Winston Churchill le 18 janvier 1942, à Londres.
Dès lors, avec l’obstination qui caractérise les Anglais, l’Amirauté, la Royal Air Force, les services secrets vont allier leurs efforts pour détruire le plus grand, le plus puissant cuirassé ennemi à flot. Embusqué au fond des fjords norvégiens, presque impossible à atteindre, le mastodonte menace les convois chargés de matériel en route vers la Russie et immobilise à Scapa Flow une grande partie de la Home Fleet.
En vain, la R.A.F., aussi bien que l’aviation maritime attaquent sans relâche le Tirpitz.
De même va échouer de justesse l’audacieuse opération « Title » : traversée de l’Atlantique Nord par un cotre norvégien, l’Arthur, qui transporte jusqu’au fjord de Trondheim deux engins, sortes de torpilles montées chacune par des hommes grenouilles qui doivent fixer des mines sous la coque du Tirpitz.
L’Amirauté étudie alors l’opération « Source ». Le 22 septembre 1943, le Tirpitz est attaqué au fond de l’Atltafjord – le Kaafjord – près du Cap Nord, par des sous-marins type X, de minuscules bâtiments avec quatre hommes d’équipage. Après avoir traversé l’Atlantique Nord dans des conditions dramatiques, remorqués par de grands sous-marins, ils ont franchi les filets et déposé d’énormes mines sous le cuirassé allemand. La surprise est totale, les dégâts importants et, pratiquement, c’est la mise hors combat, jusqu’à la fin de la guerre, du redoutable cuirassé allemand. Mais Churchill veut avoir la certitude que plus jamais le Tirpitz ne pourra reprendre la mer. Le 12 novembre 1944, à Tromsoe, c’est vraiment la fin : écrasé par les bombes de six tonnes de la R.A.F., le cuirassé se retourne avec 1800 hommes d’équipage.

 

Editeur : Robert Laffont
Date edition : 1965
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Prosper Vandenbroucke le mercredi 02 octobre 2002 à 19h56

lue 4453 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Coulez le Tirpitz et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes