The Chianti Raiders sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

The Chianti Raiders

Peter Haining

Je suis tombé sur ce titre par hasard, en "surfant" sur un site de vente de bouquins, dans la rubrique "livres en anglais". Vous me connaissez et vous imaginez que ce titre m'a tout de suite sauté aux yeux. Je n'ai pas hésité une seconde à le commander, même si je m'attendais à trouver un brûlot anti-italien, d'autant plus qu'il traite de la participation malheureuse du Corpo Arereo Italiano, basé en Belgique, à la "Bataille d'Angleterre" et qu'il est écrit par un Britannique.
L'auteur, Peter Haining, n'est pas un historien mais le travail qu'il a accompli en est digne. Et le résultat est, à mon avis, très bon. Acune morgue et aucun sarcasme, si ce n'est ceux qu'il rapporte de la presse de l'époque, qui nous font autant sourire que les rodomontades des journaux italiens. Il prend le temps de présenter les protagonistes, les tactiques, les objectifs. Les témoignages de pilotes, de civils et la confrontation des sources anglo-germano-italiennes apporte les éclaircissements nécessaires. Et la vision de l'ensemble en est ainsi grandement éclaircie, sur cette anomalie, ce kyste, que fut la participation de l'aéronautique italienne à ce début de Blitz. Je me demande ce qu'ont dû penser Werner Mölders et Adolf Galland en allant rendre une visite de courtoisie à leurs alliés désorientés par un climat inconnu dans l'aire méditerranéenne et qui combattaient aux commandes de chasseurs ayant un cockpit ouvert. Méconnue aussi la colère du grand pilote britannique et "as" de la bataille en question, Robert Stanford-Tuck, à qui la presse avait attribué la déroute du raid désastreux du 11 novembre 1940, publiant une interview de l'intéressé qui précisait que les pilotes italiens étaient de la "viande froide" ("cold meat"): colère justifiée parce qu'il fut cloué au sol ce jour-là à cause d'une otite et qu'il ne donna jamais aucune interview!! Quant au jugement des pilotes de la RAF sur leurs adversaires latins, il est à l'inverse de celui qu'on imagine... deux d'entre eux déclarent avoir connu les "combats tournoyants les plus difficiles de leur guerre", deux autres "killers" de petits Fiat CR 42, presque un an jour pour jour après ce fameux 11 novembre 40 (le "big party" malheureux du CAI), devaient succomber à des chasseurs italiens au-dessus de Malte.
Une dernière chose: le surnom de "chianti raiders" fut donné aux bombardiers italiens à la suite de l'exploration d'un Fiat BR 20/M abattu, dans lequel on trouva du Chianti, du parmesan et d'autres victuailles... en plus de casques lourds et de baïonnettes! Dieu sait ce que les huiles de la Regia Aeronautica avaient dû raconter à leurs pilotes....

 

Editeur : Robson books
Date edition : 2005
Support : livre
Genre : récit ou roman
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : pas de région définie

Proposé par d.zambon le mercredi 24 mai 2006 à 10h27

Dernière contribution le vendredi 02 mai 2008 à 18h01

lue 3827 fois décrypter

 

Suivre le débat sur The Chianti Raiders et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes