En mai 1940, fallait-il entrer en Belgique ? sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

En mai 1940, fallait-il entrer en Belgique ?

Décisions stratégiques et plans opérationnels de la campagne de France

Bruno Chaix et Maurice Vaïsse

Bonjour,

Bruno Chaix et Maurice Vaïsse (se) posent la question :

En mai 1940, fallait-il entrer en Belgique ?

Présentation :

Le temps est venu d'une histoire dépassionnée de la défaite militaire de 1940 : les faits sont maintenant bien connus et le recul permet des analyses sereines. Mais pour aborder ce sujet d'histoire militaire, encore faut-il tenir compte de ses spécificités techniques. C'est ce que fait l'auteur, historien et praticien, qui à partir d'une étude exhaustive des archives et des travaux historiques récents, a analysé toutes les décisions stratégiques ayant conduit aux plans opérationnels de la campagne de 1940. Cette analyse technique donne une explication claire des choix opérationnels faits par l'état-major français et aussi du résultat des affrontements. Elle apporte d'intéressantes mises au point et conduit à réviser ou tout au moins à nuancer nombre de jugements sur ce désastre militaire. L'étude du général Chaix montre en effet que l'entrée des Alliés en Belgique a facilité l'exécution du plan allemand, conçu justement pour tirer parti de cette manœuvre. Mais elle révèle surtout que ce désastre militaire s'explique d'abord par les capacités opérationnelles des forces allemandes, bien supérieures à celles des Alliés, dans les domaines des liaisons radio, de l'aviation de bombardement, de la défense antiaérienne, des tactiques d'infiltration de l'infanterie et, bien sûr, dans celui de l'emploi des unités blindées et motorisées.

Table des matières :

STRATEGIE FRANCAISE ET PLANS DE 1920 A 1939 : LE PROBLEME DE L'ENTREE EN BELGIQUE
- Les années vingt de la ligne du Rhin, à la ligne Maginot
- Les années d'illusions 1930-1936
- Ambiguïtés de la politique de neutralité Belge et des plans alliés 1936-1939
- L'intervention en Belgique : problématique et acteurs à la veille du second conflit mondial

ELABORATION ET EVOLUTION DES PLANS ALLIES PENDANT LA DROLE DE GUERRE
- Le plan Escaut : Septembre-Octobre 1939
- Le plan Dyle Novembre-Décembre 1939
- Les aménagements du plan Dyle : Décembre 1939-Mai 1940
- Les dés sont jetés ; Le plan allemand et les forces en présence

L'ECHEC DU PLAN ALLIE
- Le déclenchement du plan Dyle-Breda
- Surprises sur la Meuse

Bonne journée,

RC

 

Editeur : Economica éditeur
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par René CLAUDE le mardi 13 décembre 2005 à 10h51

lue 2432 fois décrypter

 

Suivre le débat sur En mai 1940, fallait-il entrer en Belgique ? et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0.01 s  2 requêtes