Juin 1940 sur les côtes charentaises sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Juin 1940 sur les côtes charentaises

Ces etrangers qui ont refusé notre défaite

Jacques Perruchon

" ce fut comme si j'avais en mains une baba russe: on en ouvre une et on en decouvre une autre puis une troisieme et ainsi de suite. il en fut de meme pour le sujet que je traitais. outre le fait que nos localites cotieres avaient recupere des corps des victimes du naufrage du Lancastria, j'allais m'apercevoir que La Pallice, Rochefort, Royan (par Le Verdon) avaient compte parmi les ports utilises par les anglais pour embarquer leurs troupes. bien plus, de ces ports partirent aussi pour la Grande-Bretagne, les unites de l'armee polonaise en formation dans le nord des Deux-Sevres (une division entiere) et meme certains elements d'une autre division stationnee a Coetquidan et des aviateurs de meme nationalite sejournant depuis peu dans notre departement. des troupes belges prirent aussi le bateau a La Pallice et sans doute aussi quelques francais." ecrit l'auteur Jacques Perruchon dans son introduction, la recherche peut reserver quelques fois de droles de surprises. la base de son livre etait en effet de parler du drame du Lancastria.
mais qui se souvient aujourd'hui du naufrage du Lancastria qui fut l'une des plus importantes catastrophes maritimes de tous les temps avant le Wilhelm Gustloff en 1945 ?
selon les estimations il y eut de 4 500 a 6 500 victimes. plus d'une centaine de corps furent rejetes sur les cotes de Charente-Maritime
qui se souvient aujourd'hui de l'existence du camp de Veluché pres de Saint-Loup sur Thouet dans les Deux-Sevres qui devint depot commun de toutes les unites polonaises en France
environ 6 000 Polonais, 2 303 Britanniques et quelques Belges aussi furent evacues par le port de La Pallice en ce mois de juin 1940.d'autres le furent par les ports du Verdon et de Saint Jean de Luz
qui se souvient que la direction du service de la peche maritime belge etait repliee a La Rochelle, et que Georges Simenon lui s'occupait des refugies belges.
558 032 hommes soit 368 491 Britanniques et 189 541 Allies furent embarques lors des operations d'evacuations des cotes de france en ce mois tragique de juin 1940.
mais d'autres eurent moins de chance, ils reposent aujourd'hui dans les cimetieres de nos communes. c'est un hommage qu'a voulu leur rendre l'auteur.
bonne lecture

 

Editeur : le croit vif
Date edition : 2005
ISBN ou ref : 2-907967-92-4
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : de 1939 à 1945
Région concernée : Ouest Europe

Proposé par Laurent Boussaton le mercredi 23 mars 2005 à 10h22

Dernière contribution le lundi 28 mars 2005 à 15h59

lue 3227 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Juin 1940 sur les côtes charentaises et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0 s  2 requêtes