Aux services de la République sur le forum "Livres de guerre"
Pour profiter de
tous les avantages
de ces pages, vous
devez accepter
les cookies



Forum
des livres, revues, sites, DVD, Cd-rom, ... , sur la 2e Guerre Mondiale, de 1870 à 1970
 
 Le débat sur ce livre
 
 L'accueil
 Le menu
 Le forum
 Les livres
 Ajouter un livre, ...
 Rechercher
 Où trouver les livres ?
 Le Glossaire
 Les points
 Les pages LdG
 L'équipe
 Les objectifs
 La charte
 Droit de réponse
 L'aide
 
 
 

Aux services de la République

Du BCRA à la DGSE

Claude Faure

La "guerre de l'ombre" au XXe siècle, l'histoire des services de renseignement et de contre-espionnage et l'influence réelle ou fantasmée des agents et des soldats clandestins intéressent certains des contributeurs de Livres de Guerre. J'ai donc pensé que cet ouvrage très récent pourrait être utile aux différents débats du forum traitant de la guerre secrète.
Comme je viens d'entamer la lecture de ce pavé (792 pages), je reproduis le texte proposé en 4e de couverture :

Depuis soixante ans, les relations entre le renseignement et la politique sont pour le moins complexes, ambiguës, voire teintées de soupçons. Aux Services de la République nous en fait vivre l'histoire de Londres, où le général de Gaulle organise le BCRA, jusqu'à la caserne du boulevard Mortier à Paris, où siège la DGSE, en se remémorant au passage la création de la DST, des RG, du SDECE, de la DRM .... Et l'on s'aperçoit que les rivalités, dans l'univers du renseignement, ne sont pas nouvelles et que les responsables politiques, par désintérêt ou par commodité, n'ont pas su organiser la coordination des services.
Cet ouvrage décrit la façon dont le pouvoir a utilisé les services secrets à ses propres fins, que ce soit en Indochine, en Algérie, en Afrique - seconde patrie de Jacques Foccart - et, bien sûr, en France, quand il s'est agi d'aider le général de Gaulle à revenir aux affaires en 1958 ou de salir Georges Pompidou avec l'affaire Markovic... II révèle à quel point la "guerre froide" a marqué l'action des services, depuis l'incroyable histoire des "réseaux Gladio" jusqu'à la traque insolite d'agents dormants soviétiques.
De l'intérieur des services, on découvre la déstabilisation durable et le climat de paranoïa provoqués par les révélations du défecteur russe Golytsine, le choc créé par l'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981, les profondes répercussions de l'affaire Greenpeace sur le fonctionnement de la DGSE, l'importance diplomatique de l'affaire Farevvell, ou encore le vague à l'âme d'hommes ballottés par les différentes cohabitations.
Pourtant ce livre ne se veut pas pessimiste. On y apprend notamment comment Michel Rocard a convaincu François Mitterrand de relancer le conseil interministériel du renseignement et à quel point une poignée de parlementaires se battent pour faire naître, en France, une culture du renseignement.
Aux Services de la République, est le fruit d'un important travail de recherche et de collecte d'informations inédites auprès d'anciens Premiers ministres, ministres, chefs de service du contre-espionnage. Peut-être contribuera-t-il à réfuter quelques idées reçues, à lever les malentendus et à favoriser le dialogue entre la République et ses services afin que le renseignement français entre dans l'ère moderne. (...)
.

Précise et très documentée, cette histoire (50 ans) des différents services français de 1940 à la cohabitation Chirac-Mitterrand est un futur livre de référence sur le sujet.

Cordialement,

RC

 

Editeur : Fayard
Date edition : 2004
Support : livre
Genre : étude historique
Période concernée : autre période que celle allant de 1870 à 1939
Région concernée : Afrique, Europe et Asie/Pacifique

Proposé par René CLAUDE le mercredi 12 janvier 2005 à 19h50

Dernière contribution le dimanche 08 novembre 2009 à 18h12

lue 7675 fois décrypter

 

Suivre le débat sur Aux services de la République et y contribuer
 



Pour contacter les modérateurs : cliquez !

 bidouillé par Jacques Ghémard le 1 1 1970  Hébergé par PHP-Net PHP-Net  Temps entre début et fin du script : 0 s  2 requêtes